Triste nouvelle


Aujourd’hui, nous avons le regret de vous annoncer qu’un des grands piliers de lumière que le monde moderne ait connu nous a quittés… Philippe William Sinclair est décédé ce vendredi 31 août de l’an 2018, 20h12, suite à des difficultés respiratoires liées à une pneumonie.

Son cœur s’est arrêté dans un grand instant de tranquillité, de paix et d’harmonie…

16797564_1226466397467674_1605848409067114654_o.jpg

Voir toute la gratitude envers ce grand homme de cœur qui n’a jamais eu peur de tout donner pour la lumière et l’amour de tous. 

C’est ici: https://philippe-william-sinclair.com/2018/09/06/un-nouveau-depart/

par Sortir du Chaos et de l'illusion

Insolite: 2 pyramides sous-marines géantes ont été découvertes au centre du triangle des Bermudes


Michelduchaine

Avec l’utilisation du sonar, l’océanographe Dr. Meyer Verlag a découvert des pyramides sous-marines cristallines géantes à une profondeur de deux mille mètres. L’utilisation d’autres dispositifs a permis aux scientifiques de déterminer que ces géants de verre sont tous deux constitués d’une substance semblable à du cristal, et sont presque trois fois plus gros que la pyramide de Khéops en Egypte.

Le Dr Verlag croit qu’une enquête plus poussée sur les secrets du centre des pyramides de cristal pourrait révéler plus d’informations sur les cas de disparitions mystérieuses associées au Triangle des Bermudes. Dans une conférence de presse tenue aux Bahamas, le scientifique a présenté un rapport avec les coordonnées exactes des pyramides de cristal et a fait remarquer que la technologie utilisée est inconnue de la science moderne. Une étude plus détaillée peut apporter des résultats difficiles à imaginer. Qui sait ce qui sera découvert sur ces anomalies architecturales sous-marines – peut-être quelque chose…

View original post 1 109 mots de plus

par Sortir du Chaos et de l'illusion

Ma vie au CHSLD


Il est six heures du matin. Comme chaque jour, à cette même heure, ma préposée préférée me caresse le bras et me réveille en douceur. J’ouvre les yeux et aperçois son beau et sincère sourire. Je suis content de la voir.

Elle me déshabille et commence à me laver dans mon lit à la débarbouillette. Je n’ai pas de bain aujourd’hui ? Mais non, vous savez bien que ce n’est qu’une fois par semaine, me dit-elle. La désolation visible dans son regard, elle compte et me dit c’est dans quatre jours.

Bon, on enlève la couche, monsieur. Oh, mais vous êtes pas mal souillé ce matin! Les couches sont comptées. Parfois, les préposés en prennent à d’autres patients qui en ont moins besoin que moi, mais il semble que cette nuit tout le monde a utilisé son quota à cause de la gastro. Ma préposée me lave et me crème les fesses et les parties, car j’ai des rougeurs, et m’enfile une couche propre et mon beau pyjama bleu que ma femme m’a donné.

Ma femme? Elle est partie pour un monde meilleur, comme on dit, il y a trois ans. Elle me manque beaucoup. Nous avons passé cinq décennies ensemble. Après mon AVC, elle s’est occupée de moi durant cinq ans. Maintenant, elle est morte. Son coeur a flanché. Elle était épuisée, la pauvre. Jeune, je travaillais beaucoup, même le samedi. Elle aura donc élevé nos trois enfants pratiquement seule. Parfois, je me sens coupable de ne pas avoir été présent plus souvent.

Je n’en parle pas souvent, mais je me demande pourquoi mes deux garçons et ma fille ne viennent pas me visiter de façon régulière. Je crois qu’ils m’en veulent pour la mort de leur maman chérie. Si elle ne m’avait pas consacré toutes ces heures, ces mois, ces années peut-être serait-elle toujours parmi nous, qui sait ?

Ma préposée est prête pour mon lever. Elle me tourne d’un côté, puis de l’autre, afin d’installer la toile attachée avec des chaines au lève-personne, installé au plafond. Ma préposée n’a pas le choix, car elle est seule dans ma section. J’ai une jambe paralysée, et l’autre ne me porte plus depuis deux ans. Me voilà donc suspendu au-dessus de mon lit. Deux minutes plus tard, je suis assis dans mon fauteuil roulant. Ma préposée me laisse. Elle doit aider trois autres patients avant de quitter le travail à huit heures. Elle me prend la main et m’embrasse sur le front.

L’heure du déjeuner arrive. Un homme que je ne connais pas entre dans ma chambre. Il ne se présente pas, n’a pas de sourire et me parle fort. Je ne suis pourtant pas sourd. Je regarde sa carte d’identité: c’est un préposé qui nous arrive d’une agence de placement. Encore un autre! Je ne comprends pas comment ce foutu CHSLD est organisé. Jour, soir et nuit, nous avons souvent des préposés d’agence, mais rarement les mêmes. J’ai déjà posé cette question à la directrice, que je n’ai vu que deux ou trois fois depuis que je suis ici. Elle m’a répondu que le centre a beaucoup de difficulté à retenir son personnel.

Me voilà rendu à la cafétéria, où mon déjeuner m’attend. Mon café et mon eau sont épaissis puisque, depuis mon AVC, j’ai des problèmes à avaler. C’est comme si vous ajoutiez de la fécule de maïs à votre café chaque matin. On s’habitue, j’imagine, mais ce n’est pas encore le cas pour moi…

Après ce succulent (!) repas, mon préposé, qui passe plus de temps sur son téléphone intelligent qu’auprès des patients, me conduit à la salle communautaire. En roulant devant la salle de bain, je lui demande s’il pourrait m’aider à aller à la toilette. «Mais vous avez une couche!», me répond-il, en continuant à me pousser vers la salle. Je tente tant bien que mal de me retenir, mais en suis incapable. Je fais dans ma couche. Me voilà donc assis pour une partie de la journée dans mes selles et dans mon urine.

Après avoir joué au bingo et écouté les deux mêmes vieilles qui chantent chaque matin, on va dîner. Ensuite, mon pas très souriant ami me conduit à ma chambre à ma demande, car j’ai besoin de faire une sieste. Je lui explique comment fonctionne le lève-personne puisqu’il n’en a aucune idée. Une fois couché dans mon lit, je sens que j’ai des selles jusque dans mon dos.

Je tourne d’un côté et puis de l’autre, et mon nouvel ami me lave et me crème. Honnêtement, il a bien fait cela et je l’en remercie.

Je vous épargne le reste de la journée, car c’est toujours pareil. Toujours la même routine, jour après jour après jour.

Pourquoi qualifie-t-on ces endroits de milieux de vie? Ma vie avant d’arriver en CHSLD ne ressemblait en rien à ces journées routinières et ennuyantes. Je me lavais jusqu’à deux fois par jour. Ici, si je suis chanceux et s’il n’y a pas manque de personnel, c’est un bain par semaine. Les autres jours c’est face, aisselles, fesses et mes parties. Je me demande si la directrice, ou encore le ministre de la Santé, se lave à la débarbouillette…

Bon assez chialé pour aujourd’hui. Je continue ma journée en pensant à mon épouse et au temps où, comme vous, je ne me préoccupais pas du sort des vieux.

Jean Bottari
Auteur et préposé aux bénéficiaires.

Source: http://www.lapresse.ca/debats/votre-opinion/201402/04/01-4735623-ma-vie-au-chsld.php

par Sortir du Chaos et de l'illusion

Boucar Diouf a écrit


 

« Si vous migrez au Québec, vous vous préparez à aller dans la nation la plus ouverte et pacifique de l’Amérique du Nord. Vous allez dans la nation où les femmes sont parmi les plus affirmées et égalitaristes du monde occidental ; où la simple évocation de la droite religieuse provoque une crise générale d’urticaire ; où le droit à l’avortement est un acquis non négociable ; où les hommes ont droit à des congés de paternité ; où le mariage n’est plus une institution sacrée et un couple sur deux divorce quand ça ne marche plus ; où les adolescents, à la puberté, sont autorisés à s’embrasser et à se fréquenter ; où gais et lesbiennes manifestent ostensiblement leur identité et ont le droit de se marier ; où changer de sexe pour retrouver son homéostasie existentielle est aussi bien accepté. »

Y’a de quoi être fière d’être Québécoise et Québécois. Ne laissons personne altérer notre profil !

par Sortir du Chaos et de l'illusion

Lettre ouverte à un soldat d’Allah


Lettre ouverte à un soldat d’Allah: Arrête de m’appeler «frère»!
Prépare ta valise. Achète un billet. Change de pays. Cesse d’être schizophrène. Tu ne le regretteras pas. Ici, tu n’es pas en paix avec ton âme. Tu te racles tout le temps la gorge. L’Occident n’est pas fait pour toi. Ses valeurs t’agressent. Tu ne supportes pas la mixité. Ici, les filles sont libres. Elles ne cachent pas leurs cheveux. Elles portent des jupes. Elles se maquillent dans le métro. Elles courent dans les parcs. Elles boivent du whisky. Ici, on ne coupe pas la main au voleur. On ne lapide pas les femmes adultères. La polygamie est interdite. C’est la justice qui le dit. C’est la démocratie qui le fait. Ce sont les citoyens qui votent les lois. L’État est un navire que pilote le peuple. Ce n’est pas Allah qui en tient le gouvernail.
Tu pries beaucoup. Tu tapes trop ta tête contre le tapis. C’est quoi cette tache noire que tu as sur le front ? Tu pousses la piété jusqu’au fanatisme. Des poils ont mangé ton menton. Tu fréquentes souvent la mosquée. Tu lis des livres dangereux. Tu regardes des vidéos suspectes. Il y a trop de violence dans ton regard. Il y a trop d’aigreur dans tes mots. Ton cœur est un caillou. Tu ne sens plus les choses. On t’a lessivé le cerveau. Ton visage est froid. Tes mâchoires sont acérées. Tes bras sont prêts à frapper. Calme-toi. La violence ne résout pas les problèmes.
Je sais d’où tu viens. Tu habites trop dans le passé. Sors et affronte le présent. Accroche-toi à l’avenir. On ne vit qu’une fois. Pourquoi offrir sa jeunesse à la perdition? Pourquoi cracher sur le visage de la beauté?
Je sais qui tu es. Tu es l’homme du ressentiment. La vérité est amère. Elle fait souvent gerber les imbéciles. Mais aujourd’hui j’ai envie de te la dire. Quitte à faire saigner tes yeux.
Ouvre grand tes tympans. J’ai des choses à te raconter. Tu n’as rien inventé. Tu n’as rien édifié. Tu n’as rien apporté à la civilisation du monde. On t’a tout donné : lumière, papier, pantalon, avion, auto, ordinateur… C’est pour ça que tu es vexé. La rancœur te ronge les tripes.
Gonfle tes poumons. Respire. La civilisation est une œuvre collective. Il n’y a pas de surhomme ni de sous-homme. Tous égaux devant les mystères de la vie. Tous misérables devant les catastrophes. On ne peut pas habiter la haine longtemps. Elle enfante des cadavres et du sang.
Questionne les morts. Fouille dans les ruines. Décortique les manuscrits. Tu es en retard de plusieurs révolutions. Tu ne cesses d’évoquer l’âge d’or de l’islam. Tu parles du chiffre zéro que tes ancêtres auraient inventé. Tu parles des philosophes grecs qu’ils auraient traduits. Tu parles de l’astronomie et des maths qu’ils auraient révolutionnées. Tant de mythes fondés sur l’approximation. Arrête de berner le monde. Les mille et une nuits est une œuvre persane. L’histoire ne se lit pas avec les bons sentiments. Rends à Mani ce qui appartient à Mani et à Mohammed ce qui découle de Mohammed. Cesse de te glorifier. Cesse de te victimiser. Cesse de réclamer la repentance. Ceux qui ont tué tes grands-parents sont morts depuis bien longtemps. Leurs petits-enfants n’ont rien à voir avec le colonialisme. C’est injuste de leur demander des excuses pour des crimes qu’ils n’ont pas commis.
Tes ancêtres ont aussi conquis des peuples. Ils ont colonisé les Berbères, les Kurdes, les Ouzbeks, les Coptes, les Phéniciens, les Perses… Ils ont décapité des hommes et violé des femmes. C’est avec le sabre et le coran qu’ils ont exterminé des cultures. En Afrique, ils étaient esclavagistes bien avant l’île de Gorée.
Pourquoi fais-tu cette tête ? Je ne fais que dérouler le fil tragique du récit. Tout est authentique. Tu n’as qu’à confronter les sources. La terre est ronde comme une toupie, même s’il y a un hadith où il est écrit qu’elle est plate. Tu aurais dû lire l’histoire de Galilée. Tu as beaucoup à apprendre de sa science. Tu préfères el-Qaradawi. Tu aimes Abul Ala Maududi. Tu écoutes Tarik Ramadan. Change un peu de routine. Il y a des œuvres plus puissantes que les religions.
Essaie Dostoïevski. Ouvre Crime et châtiment. Joue Shakespeare. Ose Nietzche. Quand bien même avait-il annoncé la mort de Dieu, on a le droit de convier Allah au tribunal de la raison. Il jouera dans un vaudeville. Il fera du théâtre avec nous. On lui donnera un rôle à la hauteur de son message. Ses enfants sont fous. Ils commettent des carnages en son nom. On veut l’interroger. Il ne peut pas se dérober. Il doit apaiser ses textes.
Tu trouves que j’exagère ? Mais je suis libre de penser comme tu es libre de prier. J’ai le droit de blasphémer comme tu as le droit de t’agenouiller. Chacun sa Mecque et chacun ses repères. Chacun son dieu et à chaque fidèle ses versets. Les prophètes se fustigent et la vérité n’est pas unique. Qui a raison et qui a tort ? Qui est sot et qui est lucide ? Le soleil est assez haut pour nous éclairer. La démocratie est assez vaste pour contenir nos folies.
On n’est pas en Arabie saoudite ni au Yémen. Ici, la religion d’État, c’est la liberté. On peut dire ce qu’on pense et on peut rire du sacré comme du sacrilège. On doit laisser sa divinité sur le seuil de sa demeure. La croyance, c’est la foi et la foi est une flamme qu’on doit éteindre en public.
Dans ton pays d’origine, les chrétiens et les juifs rasent les cloisons. Les athées y sont chassés. Les apostats y sont massacrés. Lorsque les soldats d’Allah ont tué les journalistes, tes frères ont explosé de joie. Ils ont brûlé des étendards et des bâtiments. Ils ont appelé au djihad. Ils ont promis à l’Occident des représailles. L’un d’eux a même prénommé son nouveau-né Kouachi.
Je ne comprends pas tes frères. Il y a trop de contradictions dans leur tête. Il y a trop de balles dans leurs mitraillettes. Ils regardent La Mecque, mais ils rêvent de Hollywood. Ils conduisent des Chrysler. Ils chaussent des Nike. Ils ont des IPhone. Ils bouffent des hamburgers. Ils aiment les marques américaines. Ils combattent « l’empire », mais ils ont un faible pour ses produits.
Et puis, arrête de m’appeler « frère ». On n’a ni la même mère, ni les mêmes repères. Tu t’es trop éloigné de moi. Tu as pris un chemin tordu. J’en ai assez de tes fourberies. J’ai trop enduré tes sottises. Nos liens se sont brisés. Je ne te fais plus confiance. Tu respires le chaos. Tu es un enfant de la vengeance. Tu es en mission. Tu travailles pour le royaume d’Allah. La vie d’ici-bas ne t’intéresse pas. Tu es quelqu’un d’autre. Tu es un monstre. Je ne te saisis pas. Tu m’échappes. Aujourd’hui tu es intégriste, demain tu seras terroriste. Tu iras grossir les rangs de l’État Islamique.
Un jour, tu tueras des innocents. Un autre, tu seras un martyr. Puis tu seras en enfer. Les vierges ne viendront pas à ton chevet. Tu seras bouffé par les vers. Tu seras dévoré par les flammes. Tu seras noyé dans la rivière de vin qu’on t’a promise. Tu seras torturé par les démons de ta bêtise. Tu seras cendre. Tu seras poussière. Tu seras fiente. Tu seras salive. Tu seras honte. Tu seras chien. Tu seras rien. Tu seras misère.
Texte venant de Karim Akouche
par Sortir du Chaos et de l'illusion

Santé Canada met en garde contre certains antibiotiques


Médicaments génériques

Une famille d’antibiotiques appelés fluoroquinolones est associée à une gamme d’effets secondaires persistants et parfois invalidants, selon Santé Canada.

Les fluoroquinolones sont des antibiotiques administrés par voie orale ou par injection pour traiter notamment des infections urinaires et respiratoires.

Plusieurs médicaments à base de fluoroquinolones sont vendus au Canada, dont :

  • Ciprofloxacine (Cipro),
  • Moxifloxacine (Avelox),
  • Levofloxacine,
  • Norfloxacine,
  • Ofloxacine

Selon Santé Canada, chaque année au pays, on rencense environ 3,1 millions d’ordonnances de fluoroquinolones, dont 98 % pour des adultes.

Santé Canada, qui dit avoir agi après un premier examen de l’agence américaine FDA, conclut que « certains des effets secondaires connus associés à l’utilisation des fluoroquinolones (tendinites/tendinopathies, neuropathies périphériques et troubles du système nerveux central) peuvent, dans de rares cas, être persistants et incapacitants ».

L’agence fédérale dit travailler en collaboration avec les fabricants « pour mettre à jour les renseignements sur l’innocuité de tous les produits à base de fluoroquinolones, afin d’informer à propos de ce risque ».

Les réactions indésirables en question peuvent se produire des heures, voire des semaines après la prise des fluoroquinolones.

Santé Canada recommande une consultation chez le médecin à toute personne ayant pris des fluoroquinolones et qui ressent des douleurs articulaires et musculaires, des engourdissements, des picotements ou de la confusion.

Source : Radio Canada

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1012847/sante-canada-mise-en-garde-effets-secondaires-antibiotiques-fluoroquinolones

par Sortir du Chaos et de l'illusion

Les Bienfaits du Chaga


2634388_orig.jpg

Un Complément Alimentaire Plein de Nutriments Importants

Le champignon Chaga est une merveilleuse source naturelle de vitamines et minéraux essentiels requis pour être en bonne santé. Le Chaga est riche en vitamines B, D et K, qui sont essentielles à la santé. Très souvent, il est absolument nécessaire de maintenir des niveaux sains de ces vitamines.

De plus, le Chaga contient de nombreux minéraux dont le corps a besoin pour être en bonne santé. Le zinc, le fer, le calcium, le magnésium et le potassium sont quelques uns des minéraux nécessaires à la santé et que l’on trouve dans ce complément alimentaire. Avoir un taux approprié de ces nutriments aide à être en bonne santé, et ce à tous les niveaux ; que ce soit avoir une belle peau, un métabolisme sain, un système immunitaire fort et bien plus encore.

Des Propriétés Antiallergiques

Une récente étude a démontré que l’extrait de Chaga permettait d’empêcher une réaction anaphylactique de se produire. L’étude a également démontré une diminution du taux d’IgE. Le taux d’IgE augmente en présence des allergènes et cause des réactions inflammatoires et allergiques extrêmes. Réduire ce taux est essentiel pour ralentir et enrayer une réaction allergique.

Bien que plus d’études soient nécessaires, il est déjà évident que ce complément alimentaire serait très bénéfique pour les personnes souffrant d’allergies chroniques. Ce champignon est un merveilleux complément alimentaire, de source naturelle, bénéfique au niveau nutritionnel et capable d’aider à réduire ces horribles symptômes d’allergies, sans tous ces indésirables effets secondaires provoqués par les médicaments antiallergiques habituels.

Soulage le stress

Depuis les années 1950, des études ont montré que les éléments présents dans les extraits de Chaga ont la capacité d’aider à réduire le stress. Connues sous le nom d’adaptogènes, certaines substances végétales ou naturelles ont la capacité de vraiment réduire les sentiments écrasants associés au stress.

Le Chaga est un adaptogène puissant. Il est facile à consommer, complètement naturel, dispose d’autres particularités utiles, est fiable sur le plan nutritionnel et offre une façon plaisante de combattre le stress. Il est reconnu que la réduction du stress a un impact positif sur la santé en général. Le stress peut causer de nombreux troubles physiques. Consommer ce complément alimentaire est une formidable façon de surmonter son stress et ainsi de ne pas endommager sa santé.

Combat le Vieillissement

En vieillissant, notre corps subit des changements significatifs qui sont souvent assez déplaisants. Les radicaux libres s’accumulent, la peau est moins saine, des maladies inflammatoires telles que l’arthrite se manifestent et notre santé globale est sur le déclin. Les extraits de Chaga peuvent aider à contrer ces processus et à réduire les effets de l’âge.

Certaines substances présentes dans ces extraits permettent de combattre les inflammations et de réduire la quantité de radicaux libres présents dans le corps. La peau est en meilleure santé et de nombreuses conditions cutanées sont grandement améliorées par une prise régulière de ce complément alimentaire. Une santé globalement améliorée vous fera certainement sentir plus vivant et vous donnera une apparence plus jeune.

Aide Enormément le Système Immunitaire

Le Chaga contient des éléments qui permettent de combattre les inflammations et la fièvre. Il contient également des éléments aux propriétés antibactériennes, et peut-être même antivirales. Un des éléments de ce complément alimentaire est l’acide bétulinique, connu pour avoir plusieurs des propriétés mentionnées ci-dessus, mais également pour peut-être avoir des propriétés permettant d’empêcher le développement des tumeurs.

Les polysaccharides présents dans ce complément alimentaire sont également connus pour stimuler la production des globules blancs, impératifs pour un système immunitaire sain. Parce que combattre les maladies est la fonction du système immunitaire, et que ce dernier peut parfois être facilement débordé, ces compléments alimentaires peuvent réellement apporter une aide bien nécessaire au système immunitaire. Préserver un système immunitaire fort est essentiel pour un corps en bonne santé.

Combat le Cancer

Des études ont démontré que le Chaga peut aider à combattre le cancer, et ce de plusieurs façons. Certains des éléments chimiques présents dans le Chaga semblent permettre d’inhiber la croissance du cancer du colon, de l’enrayer et même de tuer d’autres cellules cancéreuses. En plus de ralentir ou même de bloquer la croissance de la tumeur, il a été démontré que cet extrait permet de réduire les effets secondaires négatifs de la radiothérapie.

Dans au moins une étude, il a été démontré que les éléments présents dans le Chaga inhibaient la croissance de la tumeur et tuaient même les cellules cancéreuses, et ce sans endommager les cellules saines. Etre capable d’utiliser une substance naturelle, sans effets secondaires néfastes, pour aider à combattre le cancer est une propriété extrêmement positive du champignon Chaga.

Soins de la Peau

Le Chaga aide vraiment à maintenir l’éclat de la peau et à réduire les signes du vieillissement tout en assainissant la peau à son niveau cellulaire. Consommer ce complément alimentaire donne à la peau une apparence plus saine et de manière générale plus belle. Une peau saine est importante car la peau est une bonne indication de notre santé générale.

Il a été démontré que consommer du Chaga quotidiennement améliore l’apparence et l’état de la peau. Des conditions difficiles à soigner telles que la rosacée et le psoriasis semblent répondre favorablement à l’utilisation de ce complément alimentaire incroyable. Avoir une peau saine donne une meilleure apparence et avoir une meilleure apparence permet tout simplement de se sentir bien jour après jour.

Améliore la Santé Cardiovasculaire

Les phytostérols présents dans l’extrait de Chaga seraient susceptibles d’aider à réduire le cholestérol et cela peut représenter un bénéfice important pour la santé cardiovasculaire. Les propriétés anti-inflammatoires d’autres éléments chimiques présents dans les extraits de Chaga, sont également importantes car ces derniers favorisent la santé du cœur et des poumons. Les bénéfices santé sont nombreux car les composants présents dans l’extrait sont certainement capables de favoriser une bonne circulation,

une bonne santé cardiaque et cardiovasculaire.

Certaines études ont suggéré que le Chaga pourrait également être efficace contre les varices, aidant ainsi le système circulatoire à rester en bonne santé et permettant de réduire les problèmes de douleurs et de démangeaisons associées à ces conditions. La santé cardiaque et circulatoire est d’importance vitale. Consommer quotidiennement du Chaga est une façon simple et naturelle de garder ces systèmes en bonne santé.

Aide à avoir un Système Digestif Sain

Le Chaga peut favoriser un système digestif sain, et ce de nombreuses façons. Tout d’abord, plusieurs préparations contiennent des fibres alimentaires qui aident l’appareil digestif à rester en mouvement. Ensuite, les propriétés anti-inflammatoires de nombreux de ces composants présents dans cette substance naturelle, aident à résoudre les problèmes d’estomac.

Enfin, le Chaga favorise la santé des autres organes qui constituent le système digestif avec l’estomac comme le foie, les intestins et la vésicule biliaire. Ces trois propriétés des composants présents dans le Chaga s’associent et, non seulement permettent réellement une digestion plus facile, mais conduisent également à moins de gastrites, moins de troubles de l’estomac et favorisent même la régularité.

Source: https://chaga.ca/Les-Bienfaits-du-Chaga

par Sortir du Chaos et de l'illusion

Lettre à un réfugié syrien


o-DRAPEAU-QUEBEC-facebook-1160x580

Au Québec, la joie de vivre est de mise. Nous sommes un peuple accueillant, tu le constateras facilement. Tu ne risqueras pas ta vie à chaque coin de rue et tu n’auras pas à mendier. On va te donner un toit et des vêtements chauds pour que tu puisses rapidement t’acclimater et passer à la seconde étape, celle de gagner ta vie tout en apprenant notre langue. Mais tu t’étonneras sans doute de voir des milliers d’itinérants se promener à travers la ville, à la recherche d’un gîte et de nourriture. Pour une société qui se targue d’être riche et de protéger ses citoyens, c’est plutôt honteux.

Tu verras ici et là des grévistes et des manifestants, pancartes à la main, malgré le froid, exigeant de meilleures conditions de vie. Tu craindras un instant pour ta sécurité car tu verras des déploiements policiers, bien armés, tenter de repousser les manifestants, et cela te rappellera de mauvais souvenirs. Et si tu as besoin de te rendre à l’hôpital pour soigner cette blessure que tu t’es faite en glissant sur les trottoirs mal déneigés, tu devras attendre une douzaine d’heures avant de rencontrer un médecin. Les explications à tout cela viendront en temps et lieu, comme je te le disais précédemment.

Pour l’instant, je veux t’inviter chez moi pour que tu partages mon modeste repas et mon humble demeure. Tu mangeras peut-être un pâté chinois, des pâtes, de la viande ou du poisson. Je ne connais pas tes préférences et j’espère que tu apprécieras néanmoins le plat que je t’aurai préparé et auquel j’aurai ajouté quelques épices qui te rappelleront, j’espère, ton lointain pays. Nous sommes des gens simples, mais nous aimons faire plaisir à ceux qui nous visitent.

Je te montrerai ma bibliothèque et je te parlerai des poètes et des écrivains d’ici. Je sais que tu viens d’un pays d’une culture immense, dont la civilisation remonte à plus de 2500 ans avant J.-C. J’espère qu’un jour, lorsque tu maîtriseras bien notre langue, tu reviendras chez moi pour m’emprunter un ou deux ouvrages qui te parleront de notre combat pour la survie et de notre histoire en cette terre d’Amérique. Mes nombreux enfants se feront, eux aussi, un plaisir de te guider dans ce dédale de ta nouvelle vie, pour que tu t’intègres le plus rapidement possible. On veut que tu sois des nôtres, à nos côtés, que tu comprennes pourquoi nous voulons un pays qui nous ressemble, avec notre façon bien particulière d’appréhender la réalité, notre bonheur, notre joie de vivre. Tu viendras célébrer avec nous la Fête nationale, tu prendras une bière, mangeras des blés d’inde, danseras et peut-être même trouveras-tu l’amour.

Lorsque tu auras franchi toutes les barrières, je t’attendrai et t’expliquerai calmement pourquoi le Québec a besoin de toi pour que tu l’appuies dans son combat. Tu verras, nous sommes un peuple gai, pacifique et fier et nous ne voulons pas disparaître. Pendant ces mois d’apprentissage, tu auras sans doute découvert que nous sommes une société distincte du reste du Canada. Ici, nous ne pratiquons pas le multiculturalisme et nous ne voulons pas de ghettos. Nous souhaitons plutôt que tu t’intègres à notre société, sans perdre tes origines. Une seule et même nation, avec une seule langue d’usage, le français. C’est un peu la clé de voûte pour te faire des amis et bien vivre parmi notre grande famille. D’ailleurs tes enfants, qui fréquenteront bientôt nos écoles, seront les premiers à le comprendre et à le faire sans beaucoup d’effort.

Il faut que je te prévienne d’une chose: les Québécois sont très méfiants actuellement, en raison des attentats qui ont été commis en France et ailleurs dans le monde, au nom de la religion musulmane et de l’islam. Il ne faut pas nous en vouloir. Je te le répète, nous sommes un peuple accueillant. Mais il n’est pas question pour nous de sacrifier certains principes qui nous sont chers, comme l’égalité des droits entre les femmes et les hommes.

Voilà, tout n’a pas été dit, tu auras l’occasion de découvrir d’autres aspects de ta nouvelle vie, mais il me semble que l’essentiel est là. Bienvenu chez nous!

Source: http://fr.canoe.ca/infos/chroniques/jacqueslanctot/archives/2016/01/20160122-111808.html#2

par Sortir du Chaos et de l'illusion

Maudite religion


Vous me jugerez certainement, mais je n’ai plus de patience avec les religions, peu importe lesquelles.

C’est simple, je ne veux pas savoir quelle est votre religion. Je ne veux pas savoir si vous êtes musulman, catholique, bouddhiste ou raëlien. Pourquoi? Parce que je ne veux pas savoir si votre religion oblige les femmes à se voiler, encourage la charia, vous oblige à ne pas regarder une femme dans les yeux, vous incite à vous tenir loin des coutumes de mon pays ou que vous faites partie de ces religions qui condamnent mes amis homosexuels.

Parce que si je le sais je vais moins vous respecter. Je suis comme cela, j’ai de la difficulté à respecter les gens qui ne respectent pas les droits des femmes ou ceux d’une certaine partie de la population.

Je vais moins te respecter parce que je suis une femme et que j’ai les mêmes droits que les hommes, parce que j’ai des amis homosexuels, parce que ma grand-mère s’est divorcé et a été reniée de son église, parce que la plupart des religions ne prônent pas les valeurs d’équité, de tolérance, de justice, d’égalité entre les sexes, entre nationalités et entre les orientations sexuelles qui sont si importantes pour moi.

Si vous portez un voile, les boudins, un kirpan, un kit de soeur, etc. cela veut dire que vous endossez une religion qui contrevient à mes valeurs et (je suis désolé) celles de mon pays aussi, ou les gais, les transsexuels, les lesbiennes, les femmes et les hommes sont sur le même pied d’égalité.

Je veux bien être tolérante, mais j’ai de la difficulté quand au parc une petite fille voilée de 7 ans, ne peut pas jouer dans les jeux d’eau avec ses frères parce qu’elle est habillée de la tête au pied à 40 degrés Celcius au soleil.

Je veux bien être tolérante avec le baptême des petits de ma famille, mais quand l’église condamne l’avortement et le mariage gai, désolé ma tolérance est mince.

Je veux bien être tolérante, mais quand je ne peux pas m’adresser directement à un homme parce que j’ai un vagin, ma tolérance prend le bord.

Quand votre religion vous éloigne de ceux qui sont différents de vous, je la tolère mal votre religion. Quand votre religion vous dit qu’il faut essayer de convertir les autres, en venant sonner à ma porte, avec vos enfants, je deviens écœuré et dégouté.

La religion, surtout quand elle-même ne respecte pas certaines catégories de gens, ne peut me demander de la tolérance.

Je suis pour la spiritualité. Je suis pour la troisième définition de la spiritualité, celle qui dissocie «Dieu» de la foi. La spiritualité sans «Dieu» qui permet de remercier, d’être reconnaissant, de te recueillir, de demander, de faire l’introspection et d’être serein.

Si vous pratiquez, je ne veux pas le savoir. Je ne veux pas que mon pays te permette d’envoyer tes enfants dans des écoles qui prônent seulement ta religion. Je suis contre les écoles juives, contre les écoles catholiques, contre toutes les écoles exclusives à une seule religion. Parce qu’en faisant cela mon pays et ma province acceptent que les jeunes se «getthorisent» et se ferment sur les autres.

Je refuse que chez nous on accepte de fermer des fenêtres sous prétexte que des femmes y font du vélo en short. Je refuse que l’on appelle une personne du sexe de ton choix pour te servir. Parce que chez nous tout le monde est égal. PÉNIS et VAGIN sont égaux. Les femmes et les hommes font le même travail. Ta religion ne doit pas venir déranger les autres. Pratique là. Chéris là, mais ne vient pas changer les règles qui sont bonnes pour tous.

Je suis en furie quand tu me demandes de presser le bouton de l’ascenseur parce que tu ne peux pas y toucher à cause de ta religion. Je suis en colère quand c’est ta femme qui me parle au lieu de toi quand je donne des services de santé parce que tu n’as pas le droit de t’adresser à moi. Parce que j’ai le droit d’être respecté. Le respect dans la laïcité c’est de se faire parler correctement, de ne pas avoir à faire des pirouettes pour te faire plaisir et d’être traitée de façon égale que l’on soit un homme ou une femme. Quand tu me fais mettre les deux paires de gants au cas où ma peau toucherait la tienne, je deviens une ATHÉO-LAÏQUE EXTRÉMISTE.

Je suis fâché que les Canadiens permettent et fassent des pirouettes pour accommoder toutes les religions. Que l’on accepte le crucifix veut dire que l’on endosse les homophobes et les pro-vies. Que l’on accepte le voile veut dire que l’on accepte les inégalités hommes femmes. Que l’on accepte le drap sur le visage des femmes signifie que l’on endosse une religion misogyne.

En tant qu’athée laïque (et Canadienne/Québécoise) je voudrais que les objets religieux qui nous permettent de distinguer «qui croit en quoi» disparaissent. Que l’on cesse les caprices religieux. Que l’on refuse les lieux comme les écoles ou l’on apprend et valorise une seule religion, incluant le rejet de l’homosexualité, de l’avortement et l’infériorité de la femme, sans aller vers la connaissance de toutes les religions et de la laïcité en permettant aux Canadiens de faire des choix plus éclairés dans leurs pratiques religieuses.

Et en passant, la tolérance et le respect c’est réciproque, ça ne va pas que dans un sens.

Bianca Longpre

Source: http://quebec.huffingtonpost.ca/bianca-longpre/maudite-religion_b_8227426.html

 

par Sortir du Chaos et de l'illusion