LE MESSAGE DES CRÂNES



 Au commencement, il existait 12 mondes où une vie humaine était présente. La Terre était appelée “la planète des enfants”. Les onze autres mondes ont rassemblé leurs connaissances dans une sorte d’ordinateur holographique, les crânes de cristal. Ces “Anciens” ont amené ces crânes sur Terre et ont fait don de la connaissance aux hommes. Ils aidèrent les hommes à construire quatre grandes civilisations : Lémurie, Mu, Mieyhun et l’Atlantide.Les 13 crânes étaient conservés dans une pyramide appelée “l’Arche”. Plusieurs civilisations ont été les gardiennes de l’Arche : les Olmèques puis les Mayas et enfin les Aztèques. Ces derniers en auraient fait un mauvais usage.

Les crânes furent dispersés par les prêtres Aztèques après la conquête espagnole. Ils devaient rester séparés car leur pouvoir collectif était trop puissant pour être utilisé avec sagesse par l’homme. Le message des crânes est tout à fait d’actualité. Si l’homme continue a prendre à la Terre sans rien lui rendre en échange, le quatrième monde ou cinquième soleil, qui doit prendre fin le 21 décembre 2012, sera le dernier…

La légende Maya

Il y a une légende maya et aztèque qui révèle la présence de treize crânes de cristal répandus à travers le monde, qui détiennent des pouvoirs de divination, de guérison et médiumnique. La prophétie maya indique que lorsque les treize crânes de cristal seront réunis, les secrets de la vie seront révélés à l’humanité, en 2012.  Ces crânes contiendraient de grandes informations sur l’histoire des humains et des anciennes civilisations. Selon leur tradition, ces crânes leur ont été transmis par les Atlantes qui les tenaient des Initiateurs venus du ciel. Ce qui est frappant dans ces légendes c’est que les crânes serait la mémoire des peuples des “12 autres mondes” ou planètes, et nous, la Terre, nous sommes considérés comme étant la dernière, la plus récente, “le monde des enfants” comme les mayas le disent dans leurs traditions orales, ces crânes contiendrait l’histoire et la sagesse de tout ces peuples de tout les temps. Selon les mayas, les crânes de cristal seraient d’antiques ordinateurs. Ils contiendraient d’importantes informations sur les origines de l’humanité et son destin. Et justement la mémoire de vos ordinateurs est stockée dans un matériaux qui est du cristal…

http://www.nouvelordremondial.cc/2007/10/03/les-cranes-de-cristal-les-propheties-mayas/

Maya ou non?

Lorsque, le 24 février 1935, Mitchell-Hedges publia sa découverte dans le New York American, l’archéologie internationale s’éleva contre lui. Ce crâne en cristal ne cadrait tout simplement pas avec l’image des Mayas du VIIIe siècle que les spécialistes s’étaient forgés à l’issue de longues années de recherche. Contrairement aux civilisations mexicaines des Aztèques ou des Mixtèques, ce peuple indien, pensait-on, ne pratiquait pas le culte du crâne. En outre, la précision de travail était parfaitement inhabituelle pour les Mayas. Les mauvaises langues allèrent même jusqu’à prétendre que Mitchell-Hedges avait menti. Il n’était pourtant pas réputé pour son manque de sérieux. Des recherches ultérieures prouvèrent que les cultes crâniens n’étaient pas étrangers aux Mayas mexicains de Chichén Itzà, par exemple. Malgré l’agitation provoquée par sa découverte, Micthell-Hedges n’était pas intéressé par l’argent.

Il offrit le crâne de cristal à sa fille adoptive Anna qui vit aujourd’hui à Toronto, Canada, et qui le possède toujours. Même si le débat n’a jamais pu être tranché, la vérité se trouve sans doute quelque part à mi-chemin entre la perfection du travail artistique qu’il représente et les forces occultes, voire extraterrestres, qu’on lui prête. Cette vérité que l’on ressent confusément lorsqu’on l’observe avec attention.

Des Artistes Accomplis

Le conservateur de musée américain Franck Dorland a analysé le crâne sous toutes ses coutures en 1970. Dans le laboratoire mis à sa disposition par Hewlett-Packard à Santa Clara, Californie, il a ainsi constaté que le vestige maya avait été fabriqué dans un bloc de cristal unique. Cela semble impossible, car le cristal de roche ne peut être coupé et ne le permet pas, dès lors, le façonnage de deux mâchoires supérieures et inférieures séparées. Le cristal de roche a un degré de dureté de sept. A titre de comparaison, le diamant possède un degré de dureté de dix. Pour tailler ce cristal il aurait donc fallu soit des cristaux plus durs soit des outils en diamant. Sans oublier la difficulté de représenter les formes osseuses, les angles, les arêtes et les arrondis d’une boîte crânienne.

Or, il n’y a pas de trace de fabriquation mécanique.Sans trace d’usinage, il est impossible de dater sa fabrication (le cristal ne vieillit pas). Pour finir ce bloc de cristal de roche ne devrait même pas exister, car il a été façonné “contre le grain”, à l’encontre de la structure cristalline naturelle. Une déviation, même infime, par rapport à cette structure et le cristal se brise. Il s’agit d’un bon exemple de “X FILE “. Ajoutons que la structure interne de l’objet n’a pu être découverte que par agrandissement sous une lumière polarisée. Qui, alors a façonné le crâne et de quelle façon? Si un tel objet devait être fabriqué de nos jours, il serait hors de prix. Même les meilleurs ateliers lapidaires d’Europe n’ont pas connaissance de tels objets.

Le crâne de cristal de Anna

 


 

 

 

par Sortir du Chaos et de l'illusion

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s