ASPARTAME : ATTENTION DANGER ! (Suite)


 

1971 : le Dr John Olney, professeur de neuropathologie et de psychiatrie, ayant déjà démontré la dangerosité de glutamate monosodique, parvient à prouver que l’acide aspartique (composant de l’aspartame) provoque des trous dans le cerveau de jeunes souris !

1973 : Searle présente au FDA une centaine d’études où les tumeurs du cerveau observées chez les singes et des souris sont  » oubliées « .

1974 : le 26 juillet, la FDA autorise l’aspartame comme additif, uniquement dans les aliments secs, malgré le manque d’études plus approfondies sur les résultats de Searle. Certaines personnes commencent alors à en consommer en France alors que la FDA met en suspens la mise sur le marché de l’aspartame. Toute une série de rapports et de personnes manipulées avec beaucoup d’argent a suivi, même Donald Rumsfeld ; aujourd’hui secrétaire à la défense aux Etats-Unis, s’en est mêlé dés 1977 et a joué un rôle capital pour imposer l’aspartame sur le marché en 1981…

1979 : malgré des rapports très inquiétants au sujet de la toxicité du méthanol, soit 10 % de l’aspartame, considéré comme un poison mortel depuis 1978, l’aspartame est alors introduit dans certains produits pharmaceutiques en France !

1980 : les sucrettes à base d’aspartame sont en vente dans toute l’Europe, sauf en Angleterre… 1981 : l’aspartame est autorisé dans certains produits alimentaires sous forme de poudre, dans les chewing-gums, les édulcorants de table (Nutrasweet aux Etats-Unis), des céréales, certains desserts, et cafés instantanés.

1983 : l’aspartame est autorisé dans les boissons gazeuses aux Etats-Unis puis en Angleterre. 1984 : la FDA autorise l’aspartame dans les suppléments de vitamines et en juillet une étude faite par The Journal of Applied Nutrition montre qu’à des températures élevées, l’aspartame se transforme plus rapidement en méthanol (peut-être est-ce là la raison de la mention sur les bouteilles  » Servir très frais « ).

1985 : le 1er octobre, Monsanto, le célèbre producteur d’hormones bovines, d’OGM et de pesticides comme le Round Up, achète Searle pour 2,7 milliards de dollars. Par la suite, l’aspartame est utilisé dans de plus en plus de produits, malgré les milliers de plaintes des consommateurs américains, les rapports se succèdent mais rien en France…

1995 : le Dr Betty Martini crée aux Etats-Unis Mission Possible International.

1997 : sortie du livre du Dr Russell Blaylock,  » Excitotoxins : The Taste That Kills « .

1998 : Monsanto voudrait faire approuver le Néotame comme nouvel édulcorant ; 60 fois plus doux que l’aspartame et jusqu’à 13 000 fois plus doux que le sucre, autre produit chimique peu étudié et suspecté d’être aussi neurotoxique. En mai, une étude indépendante faite par l’université de Barcelone prouve encore la toxicité de l’aspartame mais on l’oublie vite… Et en octobre, on se rend compte que même certaines boissons autres que  » light « ,  » free  » ou  » sans sucre  » contiennent aussi de l’aspartame car il coûte trois fois moins cher que le sucre. Il faut alors lire toutes les étiquettes !

2000 : Monsanto revend Nutrasweet à un groupe d’anciens directeurs de Monsanto (440 millions de dollars) et revend ses intérêts à Nutrasweet AG et Euro Aspartame (qui a même une usine dans le nord de la France). Depuis, cet additif n’a pas cessé d’être le plus controversé au monde.

2001 : sortie du plus gros livre sur l’aspartame du Dr H.J. Roberts, contenant plus de 1 000 pages :  » Aspartame Disease : An Ignored Epidemic « , contenant des centaines de témoignages et bouleversant.

2002 : le 9 juillet, le Néotame est autorisé dans certains pays.

2004 : en mai, un documentaire sur les effets secondaires de l’aspartame et du glutamate monosodique sort en DVD :  » Sweet Misery : A Poisoned World « , un documentaire extraordinaire réalisé par une victime de l’aspartame qui était atteinte de sclérose en plaques et qui avait douze taches dans le cerveau de différentes tailles, c’était en février 2002. Une fois désintoxiquée (il y a sept cliniques de désintoxication dans le monde mais aucune en Europe), cette personne a perdu 34 kilos, a quitté son fauteuil roulant et n’a presque plus de taches dans le cerveau. La mise officielle sur le marché de ce DVD (voir encadré) est prévue pour décembre 2005. Ensuite suivra un autre documentaire dont le titre sera :  » Sweet Remedy « . A suivre…

2005 : une étude italienne de l’Institut de Ramazzini de Bologne prouve que l’aspartame provoque des leucémies et des lymphomes, mais cela ne fait toujours pas les grands titres en France. Pendant qu’un magnifique article de 12 pages y a été consacré dans le magazine anglais  » The Ecologist  » en septembre 2005. Selon le magazine Nexus numéro 10, on a consommé 400 millions de kilos d’aspartame depuis sa mise sur le marché. Lors d’une conférence dans un congrès sur la santé, au printemps 2005, une petite phrase m’a marquée :  » On ne pourra pas changer le système par le haut mais on pourra le changer par le bas « .  » Le bas « , c’est nous tous, les consommateurs qui achetions tous ces produits dangereux sans le savoir, nous avons le droit de dire non et de dépenser notre argent dans des produits de meilleure qualité nutritive, les plus naturels possible car notre corps n’est pas fait pour consommer des produits chimiques ! J’ai rencontré de nombreuses personnes qui disent manger bio mais qui prenaient 2, 4 ou 6 sucrettes par jour ou encore qui mâchaient des chewing-gums  » sans sucre  » jusque-là ce qu’elles me rencontrent ! Il est intéressant de savoir que sur 500 additifs autorisés et 4 000 aromes qui sont plus souvent chimiques que naturels, selon une étude récente, nous consommerions en un an… près de trois kilos d’additifs par personne ! Pour ce qui est de l’aspartame, je peux vous dire que j’ai déjà tué un rat sur ma terrasse et deux souris dans mon garage avec des sucrettes  » offertes  » par des victimes, d’autres personnes en ont utilisé en poudre (sans la respirer !) pour se débarrasser de fourmis ! Les effets secondaires de l’aspartame sont souvent réversibles, faites donc le test des 60 jours sans aspartame ni glutamate monosodique, cuisinez vous-même vos plats, évitez les viandes rouges qui contiennent une source naturelle de phénylalanine et buvez près de deux litres d’eau par jour !

Corinne Gouget.

Corinne Gouget représente en France depuis 10 mois Mission Possible International (voir encadré), association de bénévoles internationaux. Passionnée de nutrition depuis qu’elle exerce le métier le plus difficile au monde, celui de maman, elle s’intéresse depuis 11 ans aux effets nocifs pour notre santé de tous les autres additifs et vient d’écrire un guide qui sera très bientôt publié (voir ci-dessous).

CONTACT AVEC L’AUTEUR

Si vous souhaitez partager votre témoignage, connaître les moyens peu coûteux de vous désintoxiquer de l’aspartame, demander des conseils, parler, n’hésitez pas à contacter Corinne Gouget. Prière de joindre une enveloppe timbrée á votre adresse. Mission Possible France, Corinne Gouget, c/o Produits naturels, 30, place du Marché, 34800 Clermont-l’Hérault, mél : missionpossible.france@wanadoo.fr.

CONFERENCE DE L’AUTEUR
Corinne Gouget donnera une conférence à Paris le vendredi 12 mai 2006, organisée par l’association Objectif notre santé, à la Salle du Forum, 104, rue de Vaugirard, 6e arrondissement, métro St Placide ou Montparnasse.
Ouverture des portes à 19 heures, conférence à 19 h 30.
Participation aux frais : 4,60 euros pour les adhérents et 8 euros pour les non adhérents à l’association.

Renseignements : Objectif notre santé,
tél. : 01.42.05.20.72 ou http://ons-asso.org.

LE GUIDE  » ADDITIFS DANGER !  » Corinne Gouget prépare un guide de poche, d’un prix modique, qui sera prochainement publié sous le titre  » Additifs danger !  » et édité par Chariot d’Or et distribué par DG Diffusion. Un cadeau de Noël très utile pour ceux et celles qui ont envie de savoir ce qui se cache vraiment dans les listes des  » ingrédients  » !

MISSION POSSIBLE INTERNATIONAL Mission Possible International est une association fondée par le Dr Betty Martini dont le siège se trouve à Atlanta, aux Etats-Unis. Depuis 1993, Betty Martini œuvre sans relâche à alerter l’opinion des dangers de l’aspartame. Infos et témoignages : www.dorway.com, rubrique Mission Possible.

SITES INTERNET EN FRANÇAIS –

http://biogassendi.ifrance.com, rubrique  » Alzheimer, restaurant chinois « , pour des infos sur l’aspartame et le glutamate monosodique.
www.jeunesse-ardente.net/Diaporamas/Aspartame.pps :
un diaporama très bien fait (sous PowerPoint).

NUMERO SPECIAL DE THE ECOLOGIST Le célèbre mensuel anglais a fait la couverture de son numéro de septembre 2005 sur l’aspartame, un dossier choc de Pat Thomas.

UN DVD SUR LA TOXICITE DE L’ASPARTAME BIENTÔT TRADUIT EN FRANÇAIS

Sweet Misery : A Poisoned World

Cori Brackett a réalisé ce documentaire avec son mari JT Waldron, pour le public anglophone. Après avoir consommé des boissons light pendant plus de 20 ans, en 2002, elle s’est retrouvée en fauteuil roulant, atteinte de sclérose en plaques. Elle ne voyait presque plus, était obèse, ne pouvait même plus lever les bras au-dessus de sa tête et avait douze taches au cerveau de différentes tailles, dont une très grosse qui posait problème. Lorsque Cori a découvert à son tour la vérité sur l’aspartame, elle a cessé d’en consommer, a bu beaucoup d’eau minérale et a changé son régime alimentaire, et peu à peu son état s’est amélioré. Son mari insiste, sa guérison, longue et difficile, ne fut pas un miracle. Aujourd’hui à 37 ans, Cori a perdu 35 kilos, elle y voit très bien, elle marche, les taches au cerveau ont rétréci et la plus importante a presque disparu ! Elle est en bonne santé et ne prend plus aucun médicament, à la grande surprise de son neurologue ! Corinne Gouget est en train d’en terminer la traduction pour en préparer une version sous-titrée en français. Date probable de sortie : décembre 2005. Le DVD en anglais est disponible sur www.docworkers.com au prix de 24,95 dollars plus frais d’envoi. Extraits sur www.aspartamekills.com.

Comment s’en sortir ?

Cori et son mari sont en train de terminer le tournage de la suite de Sweet Misery dont le titre sera Sweet Remedy et traitera de ce qu’il est possible de faire après avoir consommé de l’aspartame, du glutamate monosodique et des OGM.
Date de mise sur le marché : mars 2006. Documentaire qui sera aussi traduit en français ! A suivre…

L’aspartame, comme toutes les excitotoxines, est neurotoxique : il a la triste capacité de détruire rapidement les neurones de notre cerveau. Dessin extrait du livre  » Excitotoxins, The Taste that Kills  » du Dr Russell L. Blaylock.

L’aspartame, un des produits chimiques les plus toxiques pour la santé,
rapporterait aux industriels mondiaux plus d’un milliard de dollars par an !

Première partie du billet ici:  https://sortirduchaos.wordpress.com/2009/01/24/aspartame-attention-danger

 

Liens que vous pouvez consulter:

En Français :

http://www.earthrainbownetwork.com/AspartaMalcache.htm

http://www.earthrainbownetwork.com/AspartameDepliant.htm

http://www.earthrainbownetwork.com/AspartameTruth.htm

http://www.jeunesse-ardente.net/Diaporamas/Aspartame.pps (excellent diaporama)

http://biogassendi.ifrance.com/biogassendi/glutamatefr.htm

www.stelior.org ou www.hyperactif.net sites suisses.

En Anglais :

www.dorway.com
www.holisticmed.com/aspartame/
http://presidiotex.com/aspartame
www.wnho.org www.aspartamesafety.com/
www.dldewey.com/columns/asparf.htm
www.hacsg.org.uk www.sunsentpress.com
www.fedupwithfoodadditives.info
www.aspartamekills.com

N’hésitez pas á faire passer ce texte autour de vous ou á le faire lire pour INFORMER les personnes consommant de ces produits.

Si vous avez besoin d’aide ou pour plus de renseignements, vous pouvez contacter « Mme ADDITIFS » par Email á l’adresse suivante : missionpossible.france@wanadoo.fr
Nous avons aussi besoin de vos témoignages anonymes afin d’aider les autres car vous n’êtes pas seuls !!

par Sortir du Chaos et de l'illusion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s