DEMANDE D’OUVERTURE D’UNE ENQUETE CRIMINELLE


Mirella CARBONATTO
Présidente
contact@sos-justice.com
http://www.sos-justice.com

Monsieur Eric de MONTGOLFIER
Procureur de la République
Parquet du TGI de NICE
Place du Palais de Justice
06300 – NICE
Fax : 04 93 62 08 67
RAR et FAX
Nice, le 4 août 2009
Dossier : Pandémie Grippe A – Virus H1N1
Vaccin ou arme de destruction massive ?
Objet : Communication d’une plainte déposée en avril 2009 en Autriche
auprès du FBI par Jane Burgermeister, journaliste scientifique
Motif de la plainte : programmation d’un crime de génocide
Nos demandes : demande d’ouverture d’une enquête criminelle pour
prévention d’une crise sanitaire grave et campagne de vaccination de masse à faire stopper
immédiatement en France et dans le monde
Communication de pièces et d’un mémoire à venir

Monsieur le Procureur de la République,
Nous faisons suite à notre demande d’ouverture d’une enquête criminelle du 31 juillet 2009, suite à
une plainte que nous avons découvert sur Internet au motif de « Programmation d’un crime de
génocide » qui vise le vaccin contre le virus H1N1 qui aurait été fabriqué de toutes pièces dans les
laboratoires militaires US pour être une arme de destruction massive et de dépopulation de la
planète. Ce plan s’inscrivant selon la plaignante dans les plans de réduction de la population
mondiale par les élites : Illuminati qui prévoient d’ instaurer le Nouvel Ordre Mondial et dont le
projet serait celui d’exterminer d’ici à 2015, 3 à 5 milliards de personnes de la population
mondiale.

Pour rappel, la plainte a été déposée en avril 2009 auprès du FBI, par Mme Jane Burgermeister,
autrichienne, journaliste scientifique d’investigation, et cette plainte est actuellement en cours
d’instruction en Autriche. Les personnes mises en cause dans cette plainte sont :
2
1 – l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé),
2 – l’ONU,
3 – Barack Obama (Président des Etats-Unis),
4 – David de Rothschild (banquier),
5 – David Rockefeller (banquier),
6 – George Soros (banquier),
7 – Werner Faymann (Chancelier d’Autriche) entre autres, les accusant de vouloir commettre un
génocide de masse.

Cette plainte fait suite à une autre procédure judiciaire que la journaliste avait intentée en avril
2009 contre les sociétés pharmaceutiques Baxter et Avir Green Hills Technology, qu’elle juge
responsables d’avoir produit un vaccin contre la grippe aviaire, pour délibérément provoquer une
pandémie et s’enrichir par la même occasion.
Jane Burgermeister présente les preuves d’actes de bioterrorisme dans lesquels ces personnes et
organismes précités sont impliqués. Elle les accuse de faire partie d’un syndicat international
d’entreprises criminelles qui a mis au point, fabriqué, stocké et utilisé des armes biologiques en
vue d’éliminer la population des États-Unis et celle d’autres pays, à des fins de gains politiques et
financiers.
Utilisant la «grippe porcine» comme prétexte, elle les accuse d’avoir planifié le meurtre de masse
de la population américaine par le biais de la vaccination forcée.
Elle a les preuves que ces vaccins seront volontairement contaminés pour provoquer à dessein des
maladies mortelles. Ces exactions s’inscrivent en violation directe de la Loi antiterroriste
concernant l’emploi d’armes biotechnologiques. Elles constituent des actes de terrorisme et de
haute trahison.

Ces allégations à supposer qu’elles soient avérées et confirmées par l’instruction criminelle en cours,
nous obligent à utiliser le principe de précaution élémentaire quant à adopter la prudence et à
prendre dès à présent des mesures préservatrices et conservatoires, en faveur de la santé et de
l’intégrité physique des populations française, européenne et mondiale, en faisant annuler et
stopper, toute campagne publicitaire de vaccination prématurée, mensongère et abusive.
En demandant notamment à ce que la France et tous les pays concernés par les commandes de
vaccins auprès des laboratoires pharmaceutiques français et étrangers, « dont les contrats n’ont
fait l’objet d’aucun appel d’offre préalable » et « qui ont été classés secret défense par le
Gouvernement Français, soient purement et simplement annulés, en attendant de connaître les
suites de l’instruction criminelle actuellement en cours en Autriche.
La déclaration de la pandémie mondiale a été lancée en avril par l’OMS, organisme qui commande
les opérations mondiales en matières : d’organisation de gestion de la pandémie et de vaccination
obligatoire sur un ensemble de 194 pays.
Or, l’OMS est un organisme mondial visé par la plainte déposée par la Journaliste Jane
BURGERMEISTER, et il conviendrait d’adopter une attitude d’extrême prudence et de vigilance,
quant aux déclarations mondiales faites par cet organisme largement relayées par les politiques et
les médias. Et déclarations qui visent à déterminer « des groupes nationaux » que « les

Gouvernements ont fait l’effort de sélectionner », comme étant des groupes nationaux prioritaires
pour la vaccination, à savoir :
1 – les personnels de santé,
2 – les femmes enceintes, (une première mondiale en matière de vaccination),
3 – les nourrissons à partir de l’âge de 3 mois, les enfants de 3 ans et plus,
4 – les jeunes.
Est exclus de la vaccination, le groupe national de personnes nées avant 1957 qui serait
supposément déjà immunisé contre ce nouveau virus, dont il existerait des preuves qu’il aurait été
fabriqué de toutes pièces dans les laboratoires militaires américains afin de déclencher une
pandémie mondiale. Si l’on doit en croire les déclarations publiques faites dans la presse russe le
25 mai 2009 par Leonid Ivachov, ancien chef de la Direction de la coopération militaire
internationale du ministère russe de la Défense et président de l’Académie des problèmes
géopolitiques.
Grippe A/H1N1: un virus artificiel (expert russe) : 15 :50 : 25/05/2009
MOSCOU, 25 mai – RIA Novosti. Le virus de la grippe A/H1N1 a été créé de façon artificielle pour réduire la
population de la Terre, estime Leonid Ivachov, ancien chef de la Direction de la coopération militaire
internationale du ministère russe de la Défense et président de l’Académie des problèmes géopolitiques.
« De mon point de vue, l’attention soutenue portée au problème nucléaire permet de détourner l’opinion
publique des principales menaces que sont les épidémies », a déclaré lundi à RIA Novosti M.Ivachov.
Selon lui, toutes les épidémies actuelles ont été créées dans des laboratoires. « Les médecins militaires
détiennent la formule de la pneumonie atypique qui a donné naissance au virus. La grippe aviaire a
également une origine artificielle », a noté l’expert.

« Selon les renseignements américains, d’ici 2015, quelque 3 milliards de personnes seront « de trop », notre
planète s’attend ainsi à une surpopulation. »L’activation » des différents virus susceptibles de déboucher sur
la mort massive de gens est une stratégie globale destinée à réduire la population de la planète », a déclaré
M.Ivachov.
Samedi, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a confirmé 12.022 cas de contamination par le virus
A/H1N1 dans 43 pays du monde.
Source : http://fr.rian.ru/world/20090525/121733869.html

Pire, la vaccination obligatoire pourrait s’avérer mortelle dans la mesure où le vaccin contiendrait
le « virus vivant » et où « un précurseur à l’activation de la pandémie pourrait avoir déjà été
distillé par la voie des airs par le biais de chemtrails », visant en l’épandage dans l’atmosphère par
les avions civils de produits toxiques, dont le Barym cancérigène, si nous devons en croire :

1 – Les déclarations faites publiquement et sous couvert de l’anonymat par un haut biochimiste
d’une importante société pharmaceutique américaine qui a souhaité conserver l’anonymat, un
précurseur aurait été pulvérisé dans l’atmosphère et aurait déjà été inhalé par les voies
pulmonaires par la population mondiale par le biais des chemtrails,
Les déclarations d’un biochimiste : 21 Juillet 2009 – mise à jour 2
• Ce jour, sur la radio de « Camelot », nous avons eu en vedette, Jane Bürgermeister avec quatre autres
personnes : Dr Rebecca Carley, Rebecca Campbell, Elizabeth Book et JoAnne Cremer. Plus un cinquième appel à
contribution, de Burk Elder Hale – qui peut être contacté ici : elder777@gmail.com
Elder a indiqué qu’il avait été personnellement informé par un haut biochimiste d’une importante société
pharmaceutique [nom de l’entreprise connu, mais sans pour autant le dire ici pour protéger la source], pour
dire que :

«…Un aérosol précurseur a été mis dans l’air et que presque tout le monde a insufflé dans les poumons. Le
biochimiste indique que lorsque les vaccins seront administrés à l’automne, il sera activé dans l’organisme
lorsque les composants seront en contact avec l’aérosol précurseur, pour provoquer une propagation rapide
du virus Influenza A H1N1. ».
Ce biochimiste est pour le moins très perturbé par le sujet, il est une source très fiable qui a besoin de toute
notre protection.

On nous avait dit quelque chose de très similaire initié par notre source Henry Deacon, qui nous a informés il y
a quelques jours que les chemtrails sont maintenant fréquemment pulvérisés à 3-5 heures (très tôt le matin)
avec l’intention de compromettre le système immunitaire.
Nous croyons que cette information est crédible et exige d’urgence une enquête plus approfondie.
Source : http://www.projectcamelot.org/index.html

2 – Les informations collectées sur les chemtrails par le site :
Chemtrails France
http://www.chemtrails-france.com/

Autres faits très troublants :
1 – Baxter a reconnu avoir fabriqué un produit expérimental qui a accidentellement été contaminé
par le virus H5N1 de la grippe aviaire.
Virus H5N1 : La société Baxter confirme qu’elle a fabriqué le produit contaminé
par Helen Branswell – Le 27 février 2009
La compagnie Baxter a confirmé, aujourd’hui, qu’elle a fabriqué un produit expérimental qui a
accidentellement été contaminé par le virus H5N1 de la grippe aviaire.
Un porte-parole européen de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a affirmé que l’OMS suivait de près
l’enquête qui retrace le fil des événements ayant mené à cette bévue.
L’erreur a eu lieu au laboratoire de recherche de Baxter International à Orth-Donau, en Autriche.

Le produit contaminé, un mélange de virus saisonniers de la grippe appelés H3N2 et de virus H5N1 qui
n’étaient pas identifiés, ont été envoyés à Avir Green Hills Biotechnology, une firme autrichienne. Celle-ci a
par la suite transmis des portions du mélange à des sous-traitants en République tchèque, en Slovénie et en
Allemagne.
C’est le sous-traitant tchèque qui s’est rendu compte que quelque chose ne tournait pas rond, lorsque des
furets auxquels il avait injecté le mélange sont morts. Ceux-ci ne devraient pas mourir après une exposition
aux virus H3N2, ce qui signifiait donc qu’ils avaient également reçu le virus actif du H5N1.
Articles de Helen Branswell publiés par Mondialisation.ca
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=13502

2 – 9000 fioles contenant des agents pathogènes ont disparu d’un laboratoire de l’armée
américaine
Plus de 9000 fioles contenants des agents pathogènes se sont avérées manquantes lors d’un inventaire
effectué par l’armée américaine. Ces fioles qui étaient entreposées au Fort Detrick et contenaient toutes des
toxines extrêmement dangereuses.
Après quatre mois de recherche, les enquêteurs ont constaté que 9220 échantillons n’ont pas été référencés
dans la base de données, qui en répertorient 66.000.
Les fioles contenaient des agents pathogènes dangereux tels que le virus Ebola, le Charbon, les toxines
botuliques, le virus de l’encéphalite équine du Venezuela qui cause la tularémie.
Les fioles étaient entreposées dans un dispositif réfrigéré dédié à la conservation d’agents pathogènes. La
plupart de ces fioles n’étaient pas utilisées depuis des années.
Un officiel de l’armée américaine a indiqué : « Je ne peux pas vous dire si les fioles ont quitté le laboratoire,
nous pensons que c’est une situation inédite »
Richard Ebright, professeur à l’université de Rutgers, spécialiste en bio-sécurité est extrêmement choqué par
la disparition de ces fioles « 9000 fioles (disparues dans un laboratoire de l’armée)…c’est extraordinaire…si
un petit nombre avait disparu, cela aurait été angoissant…mais là 9200…dans une institution qui prétend
assurer une sécurité maximale à ce sujet. C’est profondément inquiétant …c’est inacceptable »
Source : Washington Post
http://www.washingtonpost.com/wpdyn/content/story/2009/06/17/ST2009061703604.htm

Traduction : http://www.spreadthetruth.fr/wordpress27/?p=1562

3 – Les laboratoires Baxter et Novartis viennent d’obtenir du Gouvernement US, une immunité
légale pour tout préjudice et mort causés par le vaccin H1N1 cet automne,
ce qui représente une discrimination devant la Loi.
USA: Le gouvernement accorde d’avance à Baxter, Novartis, une immunité légale, pour tout préjudice et
mort causés par le vaccin H1N1 cet automne
Source: BirdFlu666
En 1976, lorsque le gouvernement des Etats-Unis s´est engagé dans une importante campagne de
vaccination contre la nouvelle grippe porcine, celle-ci dut être abandonnée parce que les vaccins, dont on dit
qu´ils étaient produits, par Baxter entre autres sociétés, causaient la mort et des blessures chez de
nombreuses personnes. Des milliers de personnes qui avaient porté plainte pour avoir subi des effets
secondaires dus aux vaccins reçurent des dédommagements.
Pourtant, cette fois-ci, le gouvernement des Etats-Unis a adopté à la hâte un document légal qui empêche
d´avance les individus de réclamer des indemnisations en cas de réception d´un vaccin H1N1 dangereux.
Pourtant il s´agit d´un vaccin qu´ils injecteront de force conformément à la législation fédérale et à celle des
Etats.

De ce fait, il impose au peuple des Etats-Unis tous les risques liés au programme de vaccination forcée contre le
virus créé dans les laboratoires.
« Une immunité contre les poursuites judiciaires est accordée aux producteurs du vaccin et aux responsables
fédéraux , en vertu d´un document signé par Kathleen Sebelius, ministre de la Santé et à l´Action
humanitaire » selon les informations indiquées par l´agence Associated Press.
« Ce document accorde une immunité à tous ceux qui produisent le vaccin contre la grippe porcine, en vertu
des dispositions de la loi de 2006 sur les urgences en matière de santé. Il permet une indemnisation, s´il le
faut. »

Il semble que les producteurs de vaccin peuvent verser des indemnisations si, toutefois, l´intention criminelle
du fabricant du vaccin est prouvée.
Les filiales autrichiennes de Baxter font actuellement l´objet d´une enquête ouverte par la police pour avoir
contaminé 72 kilos de matériel du vaccin en y introduisant des virus vivants de la grippe aviaire.
Ce matériel du vaccin était fourni par l´OMS. Mais cet acte ne peut pas être considéré comme accidentel
compte tenu des normes strictes qui régissent les niveaux de biosécurité. Par conséquent, il ne prouve que
l´intention criminelle.
Traduction réalisée par l’équipe de SpreadTheTruth.fr
http://www.spreadthetruth.fr/wordpress27/?p=2021#comment-1091

4 – Sur l’OMS et ses liens d’intérêts avec l’ONU, les laboratoires pharmaceutiques et des dirigeants
Politiques
L’OMS contribue à créer et ensuite à propager une pandémie virale mortelle ?
Posté par Olivier de Granvil
le 30 juillet 2009
Global Research, Jane Burgermeister, 21 juillet 2009
L’OMS a refusé de communiquer le procès-verbal d’une importante réunion d’un groupe consultatif bondé de
dirigeants de Baxter, Novartis et Sanofi, qui a recommandé la vaccination obligatoire pour cet automne aux
Etats-Unis, en Europe et dans d’autres pays, contre le virus artificiel H1N1 de la « grippe porcine. […]
Global Research, Jane Burgermeister, 21 juillet 2009
L’OMS a refusé de communiquer le procès-verbal d’une importante réunion d’un groupe consultatif bondé de
dirigeants de Baxter, Novartis et Sanofi, qui a recommandé la vaccination obligatoire pour cet automne aux
Etats-Unis, en Europe et dans d’autres pays, contre le virus artificiel H1N1 de la « grippe porcine. »
Dans un courriel de ce matin, un porte-parole de l’OMS a prétendu qu’il n’y a pas de procès-verbal de cette
réunion, qui s’est déroulée le 7 juillet, dans laquelle les directives sur la nécessité de vacciner le monde entier,
adoptées par l’OMS ce lundi, ont été formulées, et à laquelle participaient les dirigeants de Baxter et d’autres
compagnies pharmaceutiques.

Dans le cadre du Règlement Sanitaire International, en cas d’urgence pandémique, du type prévu cet
automne dans la deuxième vague plus meurtrière de virus H1N1, qui est construit génétiquement pour
ressembler au virus de la grippe espagnole, les directives de l’OMS ont un caractère contraignant pour
l’ensemble des 194 pays affiliés à l’OMS.
En bref : l’OMS dispose de l’autorité d’obliger tout le monde dans les 194 pays à se faire vacciner de force en
automne, d’imposer des quarantaines et de limiter les voyages.
Il existe une preuve vérifiable, claire et sans équivoque, montrant que l’OMS a fourni le virus de la grippe
aviaire vivant à la filiale de Baxter en Autriche. Ce virus a été utilisé par Baxter pour fabriquer 72 kilos de
matériel vaccinal en février.
Baxter a ensuite envoyé ce matériel à 16 laboratoires dans quatre pays sous un faux étiquetage, désignant
les produits contaminés comme du matériel vaccinal, déclenchant presque de cette façon une pandémie
mondiale.

Puisque Baxter doit observer strictement les règles de biosécurité de niveau 3 en manipulant un virus
dangereux, comme celui de la grippe aviaire, la production et la diffusion de cette pandémie ne peuvent pas
être accidentels, mais sont plutôt effectuées par Baxter dans une intention criminelle.
La police autrichienne enquête maintenant, après que j’ai déposé des accusations criminelles en avril.
Il est de plus en plus évident que l’OMS et Baxter ne sont que des éléments d’une organisation criminelle
beaucoup plus vaste, qui progresse d’une façon coordonnée et synchronisée, pour exécuter dans les
prochains mois et années l’ordre du jour de réduction de la population mondiale des « élites, » tout en
mettant en place un gouvernement mondial dont l’OMS sera membre.
L’OMS, une agence des Nations Unies, semble jouer un rôle clé dans la coordination des activités des
laboratoires, des compagnies pharmaceutiques et des gouvernements, dans l’accomplissement de l’objectif
de réduction de la population et la prise de contrôle politique et économique de l’Amérique du Nord et de
l’Europe :
– En premier, l’OMS donne des fonds, de soutien et de garantie à des laboratoires tels que le CDC pour
chercher des agents pathogènes, les modifier génétiquement pour les rendre plus mortels, et aussi les
breveter.
– Deuxièmement, l’OMS fournit ces mêmes agents pathogènes mortels, élaborés génétiquement, à des
compagnies comme Baxter en Autriche, de sorte que Baxter puisse utiliser délibérément ces virus pour
contaminer avec méthode le matériel vaccinal. Si la contamination des 72 kilos n’avait pas été détectée à
temps par un laborantin en République tchèque, des millions de gens auraient attrapé la « grippe aviaire » suite : ici

par Sortir du Chaos et de l'illusion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s