Assassinats et dépeuplement


 

Les assassinats et le dépeuplement de la CIA en utilisant les vaccinations : une conspiration réaliste qui souligne les opérations secrètes de la grippe porcine.

Les assassinats et les opérations paramilitaires de la CIA secrétées par les superviseurs du Congrès et le peuple américain est arrivé dans le domaine du bioterrorisme de la grippe porcine et des vaccinations pour en arriver à un dépeuplement profitable selon le journaliste médical et analyste de la CIA, le Dr Leonard Horowitz.

La CIA a passé des années à l’avancement de ses escadrons secrets pour faire exploser des choses et tuer des êtres humains, selon des officiels des services de renseignements américains interrogés par Greg Miller, pour le Los Angeles Times (16 juillet 2009). Mais le Times n’a pas révélé que de récentes connections entre les pharmaceutiques et les officiels de la CIA expliquent parfaitement la mystérieuse apparition de la grippe porcine au Mexique et la curieuse réponse des médias internationaux à la pandémie planifiée, selon le Dr Horowitz, un chercheur entraîné à Harvard et un auteur primé de plusieurs ouvrages sur ce sujet.

D’actuels et anciens officiels des services de renseignements américains ont révélé un effort beaucoup plus grand que ce que la couverture médiatique a présenté, y compris les opérations noires au sujet desquelles les comités de surveillance du Congrès et les Américains ne savaient rien, a publié le Times.

La « plus grande dimension » de ce programme, écrit Miller, peut faire comprendre la raison pour laquelle certains législateurs, en particulier les Républicains, ont été critiques à l’égard de la décision du mois dernier du directeur de la CIA, Leon E. Panetta, de tuer « le financement de l’opération de la formation des assassins les plus mortels de l’Amérique ».

Certains Démocrates de la chambre exigent une enquête visant à aider à expliquer pourquoi de hauts fonctionnaires de la lutte contre le terrorisme, avec des liens étroits avec le Vice Président de l’Administration Bush, Dick Cheney, « ont vu la nécessité pour la CIA de développer ses propres équipes d’élites paramilitaires, plutôt que de compter sur les troupes d’opérations spéciales des militaires du pays. »

Plus particulièrement, les ambitions pour le programme se sont élargies pour inclure des équipes de création qui étaient non seulement composées du personnel de la CIA, mais de leurs homologues d’autres pays, probablement du Pakistan. Ces groupes sont capables cibler des objectifs de grande valeur, mais aussi d’exécuter des raids et autres opérations afin de recueillir des preuves et des renseignements qui pourraient conduire à « l’assassin de la Guerre Sainte entraîné par la CIA », Ossama bin Laden.

En 1986, William Casey, chef de la CIA sous Reagan, a approuvé une proposition du renseignement pakistanais pour recruter des fondamentalistes islamiques du monde entier pour mener des opérations clandestines. Et selon le Washington Post du 19 juillet 1992, George HW Bush et les dirigeants américains « ont acheminé plus de deux milliards de dollars en armes et en argent » au cours des année 1980 dans le « plus grand programme clandestin d’actions depuis la Seconde Guerre mondiale ».

La CIA, souvent appelée « la compagnie», a maintenu des liens avec de très riches financiers, y compris les investisseurs du Groupe Carlyle Mohammed bin Laden et George HW Bush, co-investisseurs dans ce méga-contrat de la défense avec James Baker III, qui a supervisé le recomptage du vote de la Floride dans l’élection contestée de 2000 de Bush Jr. De plus, Donald Rumsfeld, Secrétaire à la Défense sous Gerald Ford et George W. Bush, a des liens avec le cartel global des médicaments ayant favorisé le lancement de la compagnie Gilead Sciences qui fabrique le Tamiflu, conduisant à des affaires avec l’exécutif du Groupe Carlyle, Frank C. Carlucci. (JudicialWatch.org – 11-30-2001)

En novembre 2005, George W. Bush a exhorté le Congrès à passer 7,1 milliards de dollars en fonds d’urgence pour faire face à une éventuelle pandémie de grippe aviaire, dont un milliard a été uniquement consacré à l’achat et à la distribution du Tamiflu.

Auparavant, en juin 1996, Gilead a lancé son premier produit commercial, Vistide (cidofovir injection) pour le traitement du cytomégalovirus (CMV) dans les patients atteints du SIDA. « Si vous voulez savoir d’où la majeure partie de la pandémie du virus de l’herpès est partie », a écrit le Dr Horowitz, « pensez à la propagation des vaccins contaminés pour produire le cancer au profit du cartel Carlyle appuyé par la CIA. »

Le cytomégalovirus est un des trois virus du type herpès, y compris l’herpès B, le cytomégalovirus simien des singes utilisé dans le développement des vaccins, et l’Epstein Barr, une autre infection des vaccinations.

Le virus Epstein-Barr (EBV), désormais connu pour causer une déficience immunitaire semblable au sida, et un des trois cancers reliés au sida appelés lymphomes, a d’abord été cultivé à partir d’un lymphome d’une lignée cellulaire de Burkitt en 1964 que le Dr Horowitz a retracé jusqu’à des expériences de vaccins dirigées par la CIA effectuées par le laboratoire américain d’armes biologiques appelé Litton Bionetics. Bionetics opérait dans le Maryland, la Virginie, dans l’est du Zaïre et le nord-est de l’Ouganda au cours des années 1960, selon des documents de l’Institut National du Cancer découverts par Horowitz. Les opérations clandestines africaines étaient effectuées sous la supervision de Frank Carlucci.

Carlucci a été directeur général de Carlyle depuis 1989 et son président depuis 1993. Carlucci est devenu le contact des programmes « des soins de santé » dirigés par la CIA dans diverses parties de l’Afrique au début des années 1960. Il est devenu le directeur adjoint de la CIA en 1978, Secrétaire Adjoint de la Défense en 1980, et conseiller à la Sécurité Nationale pendant le scandale Iran-Contras. Carlucci a également servi comme « officiel politique » en chef dans l’ambassade américaine du Congo africain à l’époque de la découverte présumée du lymphome Burkett et, bien sûr, de sa distribution dans cette région de l’Afrique par le biais de la contamination des vaccins, d’après des évidences rassemblées par le Dr Horowitz, y compris une interview avec un des médecins engagés dans les opérations de vaccinations.

Tout ceci est publié et reproduit méticuleusement en utilisant des documents scientifiques et gouvernementaux dans le meilleur des trois livres à succès du Dr Horowitz, Emerging Viruses: AIDS & Ebola – Nature, Accident or Intentional ? (Tetrahedron Press, 1998). Le ministre de Barack Obama, le pasteur Jeremiah Wright, a recommandé la lecture de ce livre, dans sa défense de critiques sévères qu’il a reçu pour son sermon condamnant le gouvernement des États-Unis pour la création du VIH. Pour ceux qui ne croient pas que notre gouvernement puisse mener de telles atrocités hideuses, techniquement appelées génocides, Barack Obama a désavoué son ministre.

Sous la supervision de la CIA et des actions secrètes par les responsables gouvernementaux reliés à Carlyle, au nom du cartel pétrochimique et pharmaceutique global, de nouvelles maladies sont apparues. Le Dr Horowitz le prouve, y compris le lymphome de Burkitt, le carcinome du nasopharynx, mononucléose infectieuse, le sida et, aujourd’hui, la circulation des menaces des grippes porcine et aviaire.

Alors que les connexions Carlyle-Baker-Bush-Rumsfeld-Carlucci sont assez troublantes par elles-mêmes, elles sont encore pire si l’on considère combien de manières différentes Carlyle profite de la guerre contre le terrorisme et le bioterrorisme. En parlant particulièrement de Carlucci, et de ses trois principaux partenaires de Carlyle, Dan Broidy, auteur du Triangle de Fer, une histoire mettant en lumière le Groupe Carlyle, a écrit: « Il n’est pas exagéré de dire que le 11 septembre » a fait de ces « investisseurs de Carlyle des hommes très, très riches. » C’est également le cas pour Dick Cheney, liée à Halliburton Co., qui administre des bases militaires converties pour servir de camps de quarantaine planifiées par la FEMA qui doivent être utilisés cet automne, quand l’Organisation Mondiale de la Santé pourrait exiger des mesures aussi draconiennes.

Rappelons également que Donald Rumsfeld a été remplacé en tant que Secrétaire à la Défense en raison de son administration de la guerre en Irak et des violations des droits humains dans les tortures des prisonniers, les États ennemis, et les personnes soupçonnées de terrorisme. « Je prie pour que ceci ne préfigure pas la façon dont les Américains en quarantaine, qui refusent les vaccinations, seront traités dans ces camps de la FEMA administrés par Halliburton », a déclaré le Dr Horowitz.

Les révélations des opérations de la CIA pour gérer des assassinats ont été généralement décevantes, selon le porte-parole de la CIA interrogé par le Los Angeles Times, George Little, et on peut se demander qui est derrière les morts suspectes de John et Bobby Kennedy, Martin Luther King, Vince Foster, le candidat démocrate au Sénat Mel Carnahan, qui a remporté la course comme un homme mort contre son rival John Ashcroft (dont la campagne a été largement financée par Enron, et qui est devenu le Procureur Général des États-Unis); le titulaire démocrate du Sénat Paul Wellstone, dont la réélection aurait changé l’ensemble de l’équilibre du pouvoir au Sénat durant la mise en place des principaux projets de l’Administration Bush qui nous amènent aujourd’hui où nous sommes en ce qui concerne la « sécurité nationale », « la bio-défense », et les vaccinations forcées et les quarantaines qui menacent tous les Américains.

« Garder de telles activités de la CIA secrètes est le plus grand défi », a déclaré un autre ancien officiel de l’intelligence des États-Unis au Los Angeles Times.

Plus récemment, la cible du programme s’est déplacée vers la collecte de renseignements, ont dit des officiels. Selon l’ancien directeur de la CIA, William Colby, depuis la fin de la guerre froide, la fonction principale de La Société a été d’agir comme agents d’espionnages industriels pour le compte des sociétés multinationales, étant les plus importants engagés financièrement avec Carlyle.

En 2001, le Dr Horowitz a exposé les expéditions d’anthrax comme faisant partie du “Projet Clearvision” de la CIA. L’anthrax a été envoyé à des ennemis de Carlyle, y compris les opposants démocrates de la législation sur les médicaments, les sénateurs Patrick Leahy et Tom Dashle. Le germe hyper-armé provenait de Battelle Memorial Institute de West Jefferson, en Ohio, sous la direction du champion de l’anthrax de la CIA, William Patrick III, qui avait vérifié la propagation du virus par la poste deux ans avant les attaques. Selon le Dr Horowitz, et de nombreux autres experts, ceci a été fait en faisant la promotion des ventes de CIPRO de Bayer et les stocks de BioPort, les vaccins mortels contre l’anthrax de LLC certifiés par le Congrès.

Les dirigeants militaires des États-Unis ont indiqué avoir trouvé un prospectus annuel de BioPort dans une grotte qui aurait été utilisée pour abriter Ossama bin Laden en 2002, probablement parce que les clients de Carlyle, y compris Mohammad bin Laden, avaient investi dans l’entreprise. Aujourd’hui, BioPort, rebaptisé Biothrax, est lié au cartel des géants des médicaments, Acambis, Sanofi Pasteur, et d’autres entreprises qui font de l’argent à soutenir les personnes des effets secondaires de leurs médicaments et vaccins, en particulier ceux stockés exclusivement par nos responsables fédéraux.

En ce qui concerne les assassins de La Compagnie qui réalisent les meurtres à courte portée, un ancien fonctionnaire de la CIA a déclaré à Greg Miller, du Los Angeles Times, « C’est quelque chose qu’ils n’ont pas réellement la capacité de faire. »

« Mais considérant les meurtres à longue portée par le biais de peurs fabriquées, les vaccinations forcées, les mises en quarantaine et la médication obligée », a écrit le Dr Horowitz, « il est évident qu’ils sont au centre de ces opérations de génocides au nom des investisseurs de Carlyle et de Halliburton. »

Le 16 juillet 2009, il a été annoncé que, d’ici l’automne, les responsables gouvernementaux de la santé et des services sociaux feront des démarches dans chaque foyer américain, transportant quatre vaccins obligatoires contre la grippe, qui seront administrés à ceux qui seront forcés de les prendre. La campagne « ciblera » particulièrement les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées.

En réponse, il y a maintenant beaucoup d’Américains raisonnables, responsables, intelligents et patriotes, dont de nombreux professionnels de la santé, qui ont décidé de quitter les États-Unis avant la saison de la grippe.

http://www.tetrahedron.org

Traduit par Oscar Blais

Source: Pleins Feux Sur l’Heure Juste

par Sortir du Chaos et de l'illusion

2 commentaires sur “Assassinats et dépeuplement

  1. Y a-t-il un journaliste conscient qui lit ces lignes avec nous, si oui avez-vous la force de vous exprimer au grand jour pour que la désinformation cesse. L\’autre jour je regardais les nouvelles et nous qui dénonçons toute cette fraude (comme dit Indrana "fumisterie") passons pour ceux qui désinforme et nous sommes ridiculisés en parlant de complot. Comment un journaliste conscient peut-il marcher dans tout ça, je comprends qu\’il y a l\’aspect monétaire parce que c\’est certain qu\’il va y avoir des répercutions financières s\’il perd son emploi pour prendre le chemin du bon sens et c\’est bien sur ce fait que nos abuseurs comptes! Leur meilleure propagande de peur passe par les médias!

  2. AH! si un journaliste ou un éditeur responsable acceptait de publier ceci, il y aurait une profonde transformation dans la conscience.Pour une fois, il y aurait de la véritable information qui ne serait pas étouffée par la désinformation. Merci Lizette.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s