Est-ce bien le A(H1N1) qui est en cause? et La chronique de Richard Martineau!!!


 

De quoi est mort le jeune Evan?

Mise à jour : 31/10/2009 13h38

Les autorités de la santé ont fait le point concernant les causes de la mort de Evan Frustaglio, ce jeune hockeyeur ontarien décédé la semaine dernière.

L’adolescent de 13 ans avait d’abord été diagnostiqué du virus de la grippe A (H1N1). Puis, on avait laissé entendre qu’il pouvait avoir été atteint de la méningite.

Comme il y avait bien de l’ambiguïté, le directeur national de la santé publique est revenu sur ce cas. Il nous a informés que les parents ne souhaitaient pas demander une autopsie.

Nous n’aurons donc pas de confirmation à savoir si la grippe A (H1N1) qui est à l’origine de son décès.

http://lcn.canoe.ca/lcn/infos/regional/archives/2009/10/20091031-133837.html

 

Mort du jeune hockeyeur de Mississauga

Est-ce bien le A(H1N1) qui est en cause?

            Evan Frustaglio

Bien des parents ont paniqué en apprenant ce matin que le jeune ontarien Evan Frustaglio, 13 ans, était bel et bien mort après une sauvage attaque du virus de la grippe A(H1N1), contractée en fin de semaine dernière lors d’un tournoi de hockey bantam.

L’adolescent a ressenti les premiers symptômes de la  »maladie » dimanche et c’est lundi qu’il s’est effondré mort.

Auparavant, le jeune Evan avait fait une forte fièvre. Il s’était présenté dans une clinique sans rendez-vous et après que sa fièvre eut baissé, on l’a retourné chez-lui. Il présentait aussi des maux de tête ainsi que des douleurs au cou et à la gorge.

Lundi, il a souffert de vomissements. Après avoir pris un bain, l’enfant s’est effondré et son décès a été constaté à l’hôpital peu de temps après.

D’abord, pourquoi les autorités sanitaires de la clinique ne l’ont-ils pas gardé sous surveillance pour 24 heures, sachant que les jeunes peuvent être facilement frappés par le virus A(H1N1)?

Elles auraient pu, peut-être, être capables d’intervenir à temps et  ainsi éviter son décès.

Or, un spécialiste médical (anonyme) a expliqué – hors d’ondes –  ce matin à l’animateur Stéphane Dupont de CHOI, que les symptômes qu’a eus le jeune hockeyeur ressemblent étrangement à ceux de la méningite: douleurs dans le cou, maux de têtes, forte fièvre, vomissements, maux de gorge!

Le jeune Evan serait peut-être mort d’une attaque violente de méningite, une maladie pourtant très bien connue au Québec depuis bien des années. Son système immunitaire ainsi affaibli aurait laissé  »passer » le virus de la grippe A(H1N1) et il en serait décédé. Mais c’est la méningite qui serait la grande responsable de la série d’événements tragiques ayant conduit à son décès.

Il y a quelques semaines en Oregon,  aux Etats-Unis, un cas semblable mais inverse se serait produit. Un enfant de 6 ans atteint du virus A(H1N1) a vu son système immunitaire faiblir et il a attrapé la méningite qui a failli le tuer. Heureusement, on a pu lui sauver la vie.

Publié par : Marcel Charland à 13:40:30

Je panique, tu paniques, ils paniquent…

Radio-Canada publie par la suite un nouvel article en répétant la même propagande et les mêmes erreurs hier dans cet article : Une fillette succombe à la H1N1

[en parlant du décès de Sarah Hergott, jeudi] (…) Cette mort est survenue trois jours après celle du jeune hockeyeur torontois de 13 ans, Evan Frustaglio. Ce dernier est mort de la grippe A (H1N1) lundi dernier, (…)

Une fillette succombe à la H1N1 – 31 octobre 2009

J’aimerais qu’à l’avenir, Radio-Canada prenne les moyens de s’assurer que les décès qu’ils annoncent comme tels soient CONFIRMÉS ET TESTÉS H1N1.

Ceci pourrait contribuer à faire cesser le climat de panique qui règne actuellement. Sur ce point, il faut dire que les autorités n’ont pas donné leur place pour ce qui est de créer la panique… m’enfin, ils doivent avoir leurs raisons.

S’ils sont en manque de décès ou de panique à Radio-Canada, je leur suggère de jeter un oeil du côté des infections nosocomiales et des erreurs médicales. Ils trouveront des décès trop souvent cachés, qui se comptent par milliers et pour lesquels on devrait paniquer. Ce serait un bon moyen de garder leur auditoire sur le gros nerf… puisque c’est leur vocation semble-t-il.

J’ai écrit à l’ombudsman pour lui demander de les obliger à RECTIFIER le titre et le contenu de cet article et le contenu de celui d’hier cité plus haut.

Alors, à tous ceux qui me reprochent de me référer dans mes questionnements à des sources obscures et non crédibles, je dis ceci:

Quelles sont donc ces sources fiables que je pourrais citer d’après vous ?

Sources et références pour cet article

  1. LCN – Régional – Ontario – De quoi est mort le jeune Evan ? 31 octobre 2009
    lcn.canoe.ca:80/lcn/infos/regional/archives/2009/1…
  2. Dr. Poirier lors de son passage à ’24 heures en 60 minutes’
    http://www.radio-canada.ca/emissions/24_heures_en_60_minu…
  3. Radio-Canada – Un adolescent succombe à la H1N1 – 27 oct 2009
    http://www.radio-canada.ca/regions/Ontario/2009/10/27/001…
  4. Radio-Canada – Une fillette succombe à la H1N1- 31 octobre 2009
    http://www.radio-canada.ca/regions/Ontario/2009/10/31/001…
 

Lisez ça, la parole d’un homme très éclairé!!!!!!!

La chronique de Richard Martineau

Chacun pour soi

Richard Martineau
31/10/2009 07h09

Avez-vous déjà pris l’avion avec un jeune enfant?

Vous attendez patiemment l’embarquement à l’aéroport. Le p’tit crie, hurle, court partout…

Soudain, à votre grand soulagement, un agent prend le micro et demande aux parents accompagnés de jeunes enfants et aux handicapés qui se déplacent en fauteuil roulant de se présenter EN PRIORITÉ au guichet pour l’embarquement.

Qu’est-ce qui arrive, trois fois sur quatre?

Tout le monde se rue vers le comptoir en agitant son billet et son passeport.

JE, ME, MOI

Eh bien, c’est exactement ce qui se passe avec la vaccination.

Ça fait des jours et des jours qu’on dit qu’on commencera la campagne de vaccination en traitant D’ABORD les travailleurs de la santé, les femmes enceintes, les jeunes enfants et les malades chroniques.

Or, qu’est-ce qui arrive? Tout le monde se pointe dans les centres de vaccination en se foutant totalement de la procédure. Bonjour le civisme!

Après ça, on blâmera le gouvernement pour le cafouillage… Et notre comportement à nous? Il est irréprochable, je suppose?

Ça me fait penser à la tempête du verglas, quand les gens volaient le bois, l’huile à chauffage ou la génératrice de leurs voisins…

LA FAUTE AUX MÉDIAS?

Vous me direz que c’est la faute aux médias. À force de faire peur au monde, ils ont fini par créer un mouvement de panique…

La belle excuse! Chaque fois qu’on veut blâmer quelqu’un pour quelque chose, on se tourne vers les méchants médias. Ils sont responsables de tous les maux, de tout ce qui ne marche pas…

Effectivement, les médias ont peut-être tiré un peu trop fort sur la sonnette d’alarme.

Mais vous savez pourquoi? Parce que vous n’étiez que 33% à dire que vous alliez vous faire vacciner! Parce que vous gobez toutes les niaiseries que vous trouvez sur Internet!

Parce que vous préférez croire les délires d’un charlatan plutôt que les explications du Directeur de la santé publique, parce que vous mettez tout dans le même sac, l’Organisation mondiale de la santé, les Big Pharmas, les extraterrestres, les Juifs, alléluia.

C’est pour cette raison que les médias ont martelé leur message et sorti leurs gros canons.

Parce que si on ne crie pas, certaines personnes n’entendent rien.

LA MORT A UN VISAGE

Finalement, ce ne sont pas les médias qui ont sensibilisé les gens à l’importance de se faire vacciner.

C’est un Ontarien de 13 ans. Un jour, il jouait au hockey; 48 heures plus tard, il était mort.

Rien de mieux qu’un cadavre bien frais pour enterrer la diarrhée verbale des amateurs de complots. !!!!!!!!!!

Du jour au lendemain, la grippe a cessé d’être abstraite. Elle devenait vraie, elle avait un nom et un visage.

Vous dites que les médias sont bipolaires. Ils crient à la panique, puis demandent aux gens de se calmer.

Mais qu’auriez-vous fait à leur place? À notre place?

PILE OU FACE

Demain, les Montréalais iront aux urnes. Ils devront choisir entre un chef qui ne savait rien, une chef qui ne savait pas et un coucou qui se demande si l’homme a vraiment mis le pied sur la Lune.

Pendant ce temps, à l’autre bout de la 20, les citoyens de Québec joueront à la courte paille pour savoir s’ils éliront Régis Labeaume, Régis Labeaume ou Régis Labeaume.

Qu’est-ce qu’on disait, en 1968, déjà? Ah oui: «Élections, pièges à cons!»

Quarante et un ans plus tard, ça tient toujours.

 

par Sortir du Chaos et de l'illusion

2 commentaires sur “Est-ce bien le A(H1N1) qui est en cause? et La chronique de Richard Martineau!!!

  1. Tu as raison redevenir autonome, il semble que c\’est difficile au Québec, lorsque je regarde toutes ces queues leu leu pour recevoir ce vaccin il me semble voir des esclaves attachés par une corde invisible mais qui les entrainent inéluctablement vers une lobotisation certaine, on m\’a laissé un commentaire sur un autre billet me disant qu\’il y avait dans ce vaccin un produit pour enlever la volonté à l\’humain et on m\’a dit d\’une autre source que le produit était fabriquié de façon à enlever les capacités psychiques. Quoi qu\’il en soit l\’humain sera perdant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s