Vaccination contre la grippe A(H1N1) : les militaires à la rescousse?



par Stéphane Jobin
Article mis en ligne le 6 novembre 2009 à 10:06

Vaccination contre la grippe A(H1N1) : les militaires à la rescousse?

Un conseiller municipal et un député fédéral unissent leurs voix pour demander aux autorités médicales et gouvernementales d’étudier la possibilité de réclamer l’aide des Forces armées canadiennes dans la campagne de vaccination contre la grippe A(H1N1) qui se tient en ce moment dans l’ensemble du pays.

Bob Monette, conseiller du quartier Orléans de la ville d’Ottawa, a fait parvenir une lettre à la ministre fédérale de la Santé, hier, l’invitant à considérer cette option. Celui-ci croit que plusieurs problèmes de distribution du vaccin sont rencontrés, à différents degrés, à travers le pays. Mais, poursuit-il, l’un des problèmes les plus importants est le fait que le nombre de personnes en mesure d’administrer le vaccin «est extrêmement limité».
«C’est une question qui pourrait se régler en assignant les gens des Forces armées qui sont qualifiés à offrir le vaccin», écrit le conseiller dans une missive dont L’Express a obtenu copie et qui a également été envoyée au ministre de la Défense nationale, Peter MacKay, et au ministre des Transports et de l’Infrastructure, John Baird.
Selon M. Monette, la suggestion lui serait venue par un commettant de son quartier qui est à l’emploi de l’armée canadienne. «(L’idée est venue) lors d’une discussion au travail alors que lui et ses collègues se demandaient comment ils pourraient faire pour fournir des ressources additionnelles afin d’aider dans cet effort» de vaccination, continue le conseiller.
Cette aide apportée par les Forces armées ferait changement des nouvelles habituellement liées aux militaires canadiens, poursuit Bob Monette. «La plupart des histoires à propos des Forces armées canadiennes et ses publicités sont orientées vers le recrutement et l’Afghanistan. Cette démonstration de soutien serait également un geste de bonne volonté qui les aiderait sur le front domestique.»

Galipeau en appui

Le député fédéral d’Ottawa-Orléans, Royal Galipeau, a de son côté offert tout son appui au conseiller Monette, faisant lui aussi parvenir une lettre au médecin chef de Santé publique Ottawa, le Dr Isra Levy.

«Ces hommes et ces femmes (les militaires) ont abordé des défis beaucoup plus grands dans leur travail et ont des habiletés uniques qui pourraient seulement contribuer positivement à nos efforts collectifs concernant les tâches à accomplir», écrit pour sa part M. Galipeau.
«Inclure nos médecins militaires dans ce processus renforcerait considérablement notre capacité à servir les Canadiens», ajoute M. Galipeau.

 

par Sortir du Chaos et de l'illusion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s