Restez dans les rangs des moutons obéissants


 
LES EXPERTS
Par le Dr Christian Tal Schaller, M.D.
 
“Il faut prévenir les hommes qu’ils sont en danger de mort…La science devient criminelle. Albert Einstein
Braves gens, braves gens, donnez-nous votre argent ! Nous sommes les experts, ceux qui savent, ceux qui ont toujours raison. Nous sommes des spécialistes. Dans tous les domaines, de la médecine au nucléaire, nous sommes de vrais monarques devant lesquels même les chefs d’Etat s’inclinent. La santé, vous l’aurez, si vous nous obéissez !
 
Dès que nous aurons tué tous les virus et toutes les bactéries, bombardé toutes les tumeurs et normalisé tous vos organes, vous pourrez vivre en paix. De nos laboratoires géants sortira le bonheur… bientôt ! Quelques crédits supplémentaires, quelques télétons et soirées de charité avec vedettes agréées, quelques efforts budgétaires et nous trouverons la pilule unique qui vous guérira de tous les maux.
Oui, la maladie est une fatalité, un ennemi méchant, un terroriste qui frappe au hasard des victimes impuissantes. Vous n’êtes pas responsables si vous tombez malades, c’est juste de la malchance.
 
Mais nous saurons soulager vos douleurs avec notre science. Chaque année nous immolons des millions d’animaux sur l’autel de cette déesse-science à laquelle nous vouons un culte zélé. Nous les massacrons sans honte pour poursuivre nos études et préparer de nouveaux remèdes toujours plus chimiques, toujours plus artificiels. Grâce à eux nous pourrons guérir vos maux sans que vous deviez changer quoi que ce soit à vos chères habitudes.
Nous sommes les piliers de la science et de tous ses produits dérivés. La chimie, c’est nous. L’agro-alimentaire, c’est nous. Les vaccins, c’est nous. Le nucléaire, c’est nous. Les armements, c’est nous. Les drogues illégales, c’est encore nous. Nous sommes partout et notre pouvoir est immense. Les politiciens sont entre nos mains car ils ont besoin des subsides de nos industries pour financer leurs campagnes. Sans nous, ils ne seraient rien. Les médias nous obéissent au doigt et à l’œil car nous sommes leurs meilleurs annonceurs. Les associations de malades, c’est nous qui les finançons pour que tous les gentils patients obéissent à nos consignes et soient de bons consommateurs de médicaments. Les facultés de médecine et les hôpitaux nous appartiennent corps et âmes. Notre credo est vénéré. Sainte science, continuez à bénir nos bénéfices, à nous faire régner sur les foules hypnotisées ! Nous sommes les rois de la pensée unique, de l’uniformisation planétaire, de la guerre sans merci aux maladies.
 
Nous sommes les nouveaux croisés partis en guerre pour délivrer l’humanité de ses maux grâce à nos armes chimiques, à nos cœurs en plastic et à nos greffes renouvelables. Bientôt nous ferons des hommes synthétiques, garantis inusables, des hommes artificiels qui nous obéiront sans contester notre pouvoir.
 
N’écoutez pas ces farfelus qui disent que la chimie pollue les corps, tue les forêts, détruit la terre. Fermez vos oreilles aux propos pernicieux de ces fous qui veulent vous enseigner la santé, vous apprendre à respecter les animaux et à vous nourrir de végétaux !
Ces hurluberlus voudraient vous faire croire qu’avec un peu d’éducation nutritionnelle, quelques techniques de bien-être et quelques pincées de pensée positive, vous pouvez apprendre à gérer votre santé et vous délivrer de toutes les maladies sans bourse délier.
 
C’en est trop ! Vous n’allez quand même pas croire ces écolos, ces anarchistes, ces trouble-fêtes qui menacent notre empire. Ils prétendent vous montrer comment devenir vous-mêmes les experts de votre santé. C’est faux ! En réalité, ils veulent vous interdire tous les plaisirs, remplacer vos filets mignons et vos fromages bien crémeux par d’infâmes légumes crus et des graines germées ! De grâce, ne les écoutez pas ! Laissez-nous continuer à tout diriger au nom du dieu profit et de la déesse Science. Restez dans les rangs des moutons obéissants. Notre règne pourrait brutalement s’effondrer si vous commencez à vous réveiller !
 
Docteur Christian Tal Schaller
VACCINS UN GENOCIDE PLANETAIRE ?
 
« Socrate fut condamné à mort par les démocrates athéniens parce qu’il leur disait, et aux plus savants d’entre eux : Vous croyez savoir, mais que savez-vous vraiment ? »

par Sortir du Chaos et de l'illusion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s