L’apocalypse le 31 décembre 2012 ?!?! Il existe un refuge dans l’Aude, 11ème département du sud de la France.



  Source:  Philippe William Sinclair


 Voici un article que j’ai pu trouver sur Msn il y a quelques temps.  Je vous le place à nouveau, car il me fait encore réfléchir beaucoup réfléchir de par ses propos.   L’on y parle de Bugarach, de son village, de sa majestueuse montagne et de sa région riche en histoire cathare, templière, mérovingienne.  Et je me dois ne pas oublier Rennes le Château et ses mystères et son bon curé, Béranger Saunière, les Bergers d’Arcadie de Nicolas Poussin et du Pentacle Sacré et de son centre… la VALDIEU.


Étant donné que je vais dans cette région presque chaque année depuis 1992, je peux dire que je connais assez bien la région, ses anecdotes, son monde étrange mêlé d’ésotérisme, d’ovnis, de Quêtes de St-Graal et bla bla bla…


Par contre, il est dit que toute vérité n’est pas bonne à dire…  Plus d’une fois, des amis(es) et moi,  avons été  les témoins de phénomènes étranges et les fidèles témoins oculaires d’apparitions d’objets volants non identifiés.  Moi le premier, j’ai pu vivre dans cette région un à trois mois par année, je connais cette merveilleuse région sous ses 4 saisons.  Je me souviens d’une journée bien particulière où écrivant un prochain volume, j’étais dans le jardin de la maison de campagne que j’avais loué.  Un bruit de tonnerre qui ne cessait point se fit d’un seul coup entendre…  Un immense avion de l’armée passait au-dessus de moi avec un étrange radar en forme d’assiette arrimé sur le dos de l’avion ainsi que plusieurs avions chasseurs.  Ils se sont dirigés vers le Pech de Bugarach et ils sont tous disparus dans un immense nuage circulaire qui flottait au-dessus de la montagne.  D’un seul coup, je ne vois plus rien, n’y n’entend rien !?  Quelques minutes plus tard, ils en sont sortis comme venant de nulle part.  Je pouvais observer la scène avec des lunettes d’observation très puissantes, et rien ne pouvait m’échapper d’un point de vue visuel !!!


Je sais que bien des choses s’y passent, et que trop de militaires nous bloquent souvent l’accès tout autour de la montagne en certaines périodes de l’année prétextant qu’ils y font des manœuvres militaires et exercices de stratégies, sur le terrain pour se pratiquer !!!???


Je laisse le soin aux lecteurs, de décider de ce qui est vrai ou non, mais je n’ ose pas dire que Bugarach et toute sa région serait le seul endroit où les gens pourraient être sauvés s’il se produisait l’inévitable…  Mais quoi qu’il en soit, je sais que bien des choses s’y passent, que l’on nous cache bien des informations ET LA VÉRITÉ OU UNE VÉRITÉ PARMI TANT D’AUTRES VÉRITÉS et que sur les centaines de blogues ou sites que nous retrouvons sur le web, il n’y a pas que des illuminés, que des faux prophètes, que des gens en mal de sensationnalisme, mais il y a aussi des gens  très sensés, qui ressentent avec une force hors du commun que quelque chose s’y trouve ou encore, que quelque chose s’y prépare !


MAIS DE LÀ À DIRE QUE LA FIN DU MONDE SERA LE 31 DÉCEMBRE 2012 (en fait, ce n’était pas supposé être le 21 ?), NON MERCI, PAS POUR MOI !  Je n’ai pas le temps à cela, je serai sur une plage à me faire bronzer en lisant un bon livre.  Pas le temps de mourir !


Je vous laisse le soin de lire l’article qui suit et de vous en faire une idée, et VOICI QUE DÉJÀ, J’AI DÉCIDÉ DE VOUS METTRE DES ARTICLES EN LIGNE QUE J’AVAIS FAIT IL Y A DE CELA PRÈS DE DEUX ANS.  Ce prochain dossier en 6 ou 7 parties traitent du Pentacle du sud de la France et du Triangle Sacré du Kébek.  Vous pourrez les lire sous peu.  Vous y retrouverez de nombreux parallèles.


Alors bonne  lecture à vous toutes et tous…


Philippe-William


 


Au pied de l’imposant pic de Bugarach, les habitants sont d’ordinaire stoïques face aux touristes à la recherche d’ovnis. Mais ils redoutent désormais un afflux des tenants de l’Apocalypse qui viendraient échapper à la fin du monde prédite fin 2012.


Le sujet a même fait l’objet d’une communication à la rubrique questions diverses lors d’un récent conseil municipal, raconte Jean-Pierre Delord, maire du village de Bugarach, localité rurale de 200 habitants, dans l’Aude.


« On est inquiets, on peut voir sur internet que des illuminés prévoient la fin du monde pour le 21 décembre 2012 et que Bugarach serait l’endroit où il faudra être » pour se sauver, ajoute-t-il.


La toile fourmille de théories sur l’apocalypse qui surviendrait alors: inversion des pôles, fin du calendrier maya ou collision entre la Terre et une mystérieuse planète. Fait rare, la Nasa, l’agence spatiale américaine, s’est même sentie contrainte de démentir en 2009 la fin du monde.


Certaines théories désignent le pic de Bugarach comme une des « montagnes sacrées » qui seraient épargnées. « Internet est capable de toutes les folies et nous, à 200, on ne va pas pouvoir résister », dit le premier magistrat, un ancien éleveur de 67 ans, qui craint la venue de centaines, voire de milliers de personnes.


Habitué aux rumeurs, le village accueille déjà de nombreux tenants de l’ésotérisme, relate le maire, montrant les amulettes, cailloux mystiques et autres bijoux que la municipalité a fait ôter de la montagne.


Certains croient que le pic ou pech, point culminant du massif des Corbières avec ses 1.231 m d’altitude, est un « garage à ovnis » abritant dans ses entrailles des moyens de locomotion pour extraterrestres. D’autres pensent qu’ici, non loin des châteaux cathares, ils trouveront le Saint-Graal ou le trésor des Templiers.


« Au début, ma clientèle était constituée à 72% de randonneurs. Aujourd’hui, j’ai 68% de +visiteurs ésotériques+ », témoigne Sigrid Benard, gérante depuis six ans de la Maison de la nature, l’une des rares structures d’hébergement.


Menacée par l’exode rural après la Seconde Guerre mondiale, la localité avait retrouvé un second souffle après 1968 avec l’arrivée de « néo-ruraux » porteurs d’une philosophie et d’un savoir-faire agricole différents. Aujourd’hui, sur neuf familles d’éleveurs, huit ne sont pas originaires de la commune, à l’instar du maire lui-même.


« Ces gens ont été assimilés, ont boosté l’économie locale », explique le premier adjoint Gilbert Cros. Le village abrite aussi de nombreuses résidences secondaires achetées par des Européens.


La municipalité date du début des années 2000 l’apparition des « utopistes ».


« Toutes ces absurdités, on n’en avait jamais entendu parler auparavant », dit M. Cros, qui se lamente d’une « mauvaise image de marque » donnée au village.


Ces arrivants « achètent des maisons isolées, où ils organisent des stages », dit le maire qui dénonce « toute une économie parallèle ».


De l’autre côté du pic, à Camps-sur-l’Agly, Neli Busch, agricultrice d’origine allemande qui tient également des chambres d’hôtes, évoque une flambée des prix immobiliers: « les ésotériques raflent tous les terrains agricoles » et les « jeunes ne peuvent pas s’installer ».


Les signes tangibles d’une accélération des arrivées en prévision de 2012 sont difficiles à mesurer, même si la municipalité dit recevoir davantage de demandes d’informations sur les biens à louer ou à vendre.


« Depuis un an que je suis là, je n’ai pas encore vu une seule soucoupe volante », confie un agent de l’État sous couvert d’anonymat.


© 2010 AFP


Source:  Philippe William Sinclair




par Sortir du Chaos et de l'illusion

Un commentaire sur “L’apocalypse le 31 décembre 2012 ?!?! Il existe un refuge dans l’Aude, 11ème département du sud de la France.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s