Pollution électromagnétique : l’Académie Américaine de Médecine Environnementale sonne l’alerte


Pollution électromagnétique : l’Académie Américaine de Médecine Environnementale sonne l’alerte – electrosensible.org – 10/05/2012

Dans un communiqué du 12 avril 2012, l’AAEM rend publique sa position quant aux effets sanitaires des Champs Electro-Magnétiques qu’ils soient de très basses fréquences ou de hautes fréquences (radiofréquences) et en appelle à l’application immédiate de précautions quant au déploiement des compteurs électriques dits intelligents et des technologies sans fil.

« Citant plusieurs études scientifiques, l’Académie Américaine de Médecine Environnementale, conclut que des effets biologiques délétères importants surviennent suite à des niveaux d’exposition non-thermiques, montrant un lien de causalité. L’Académie Américaine de Médecine Environnementale exprime son inquiétude quant aux effets significatifs mais peu connus des Champs Electro-Magnétiques et radiofréquences, sur la santé humaine. » lit-on dans le communiqué de l’AAEM.

L’AAEM insiste également sur l’importance de développer la recherche indépendante et à reconnaître l’hypersensibilité électromagnétique comme un problème croissant dans le monde. Aujourd’hui, les signaux d’un risque pour la santé et l’environnement dû à la pollution électromagnétique sont indéniables, même si les niveaux de preuve de dommages pour la santé et les mécanismes et voies d’action de ces agents physiques ne sont pas encore totalement établis.

L’accroissement des tumeurs du cerveau chez l’enfant ne peut plus être ignoré. Le nombre croissant de personnes devenant hypersensibles à cette pollution peut être considéré comme une « population sentinelle » au sein de laquelle on compte de plus en plus de jeunes, qui nous envoie « in vivo » un signal fort des désordres sanitaires à attendre si aucune mesure n’est prise.

Le principe de précaution, inscrit par le législateur dans la charte constitutionnelle, est destiné à prendre en charge cette situation où le risque, compte tenu des connaissances du moment n’est pas avéré mais seulement suspecté.

Il y a aujourd’hui urgence à en tirer les conséquences eu égard à l’absence d’évaluation de l’impact sanitaire et environnemental de la multiplication des technologies dont le déploiement est prévu à court terme (femtocells, Linky, 4G, radio numérique terrestre…), générant une pollution électromagnétique de plus en plus composite et sans rapport avec l’environnement auquel nos organismes sont adaptés depuis des millénaires.

C’est pourquoi, les associations signataires demandent à la nouvelle majorité présidentielle, tout récemment sortie des urnes, de prendre toute la mesure de ce risque pour la santé et l’environnement, dans un dossier plombé par le lobbying et les conflits d’intérêt et de se prononcer sur l’encadrement du développement de toutes les technologies sans fil en application du principe de précaution.

Il en va de l’avenir de notre jeunesse, particulièrement exposée et vulnérable à cette pollution, de notre système de solidarité nationale en matière de maladies chroniques et de handicap, et de notre capacité à innover technologiquement en plaçant la santé et l’environnement au coeur des préoccupations.

Dossier de presse : cliquez ici

Contacts presse :
Priartem : 01 42 47 81 54
Collectif : presse@electrosensible.org    

www.electrosensible.org

Le Lien : madeleine_madore@yahoo.fr lelien-association.fr
Agir pour l’Environnement

Plus d’informations :

www.priartem.fr
www.electrosensible.org
http://lelien-association.fr
www.agirpourlenvironnement.org

Source : http://www.electrosensible.org

Télécharger le communiqué de presse :

Communique_de_presse_-_Pollution_electromagnetique_-_l_AAEM_sonne_l_alerte_10_05_2012_pour_sites.pdf (130.98 Ko)

Source: http://www.robindestoits.org/Pollution-electromagnetique-l-Academie-Americaine-de-Medecine-Environnementale-sonne-l-alerte-electrosensible-org-10-05_a1630.html

Venez lire aussi: Le Vermont (USA) sans ‘compteur intelligent’, c’est fait ! – wakeupoptout.org – 04/05/2012
Vendredi dernier les autorités du Vermont ont approuvé un article interdisant aux sociétés de distribution d’électricité de faire payer à leurs clients le droit de ne pas avoir un compteur intelligent sans fil (en anglais smartmeter) chez eux ou dans leurs entreprises. Le Vermont est le premier état des Etats-Unis à annuler ce coût, imposé par ailleurs dans d’autres états.

http://www.robindestoits.org/Le-Vermont-USA-sans-compteur-intelligent–c-est-fait–wakeupoptout-org-04-05-2012_a1632.html

par Sortir du Chaos et de l'illusion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s